tigrou-sait-tout.fr
Œsophagite
Sante et Beaute

Œsophagite : définition, cause, symptômes, traitement

L’œsophagite est une inflammation ou une irritation de l’œsophage (le tube qui achemine la nourriture de la gorge à l’estomac). Elle est fréquemment causée par le reflux gastrique (remontée du contenu de l’estomac dans l’œsophage), certains médicaments oraux et des infections bactériennes ou virales.

Cette maladie peut provoquer une grande variété de symptômes, notamment des difficultés à avaler, un mal de gorge et des brûlures d’estomac. En l’absence de traitement, l’œsophagite peut entraîner le développement d’ulcères, voire d’un rétrécissement sévère de l’œsophage.

Les options de traitement et le pronostic dépendent de la cause exacte de la maladie. La plupart des personnes en bonne santé se rétablissent de l’œsophagite au bout de quelques jours. Pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli, le rétablissement peut prendre plus longtemps.

Types

Cette œsophagite est causée par un nombre trop important de globules blancs dans l’œsophage. Elle résulte de la réaction excessive du corps à un allergène. Chez l’enfant, cette réaction allergique peut rendre l’alimentation difficile. Selon l’Hôpital pour enfants de Boston, un enfant sur 10 000 souffre de cette forme d’œsophagite (BCH, 2011). Les déclencheurs fréquents comprennent le lait, le soja, le seigle, le blé, les arachides, les haricots et le bœuf. Les allergènes inhalés, comme le pollen, peuvent aussi provoquer cette forme d’œsophagite.

Œsophagite peptique

Cette œsophagite est généralement causée par le reflux gastro-œsophagien (RGO). Chez les personnes souffrant de RGO, le contenu de l’estomac, notamment les acides, remonte fréquemment dans l’œsophage. Avec le temps, cela cause une inflammation et une irritation chroniques de l’œsophage.

Œsophagite médicamenteuse

Cette œsophagite se produit quand on avale certains médicaments sans prendre suffisamment d’eau. À cause du manque d’eau, ils restent trop longtemps dans l’œsophage. On peut compter parmi ces médicaments les analgésiques, les antibiotiques, le chlorure de potassium et les bisphosphonates (médicaments qui préviennent la perte osseuse).

Œsophagite infectieuse

Cette œsophagite est rare et peut être causée par des bactéries, des virus, des mycoses ou des parasites. Les personnes dont le système immunitaire est affaibli par une maladie ou des médicaments courent un plus grand risque de contracter cette œsophagite. Ce type d’inflammation est fréquent chez les personnes atteintes du VIH/sida, du cancer ou du diabète.

Symptômes

Ils comprennent :

  • gêne pendant la déglutition (dysphagie)
  • douleur pendant la déglutition (odynophagie)
  • mal de gorge
  • voix enrouée
  • brûlures d’estomac
  • reflux acide
  • douleurs thoraciques en mangeant
  • nausées, vomissements
  • douleurs abdominales
  • perte d’appétit
  • toux

Les très jeunes enfants peuvent avoir du mal à s’alimenter.

Si ces symptômes se présentent chez votre enfant ou vous-même, consultez le médecin si :

  • vous souffrez également d’essoufflement ou de douleurs thoraciques, particulièrement en-dehors des repas
  • les symptômes durent plus de quelques jours
  • les symptômes sont si graves qu’ils affectent votre capacité de bien manger
  • vous avez aussi un mal de tête, des douleurs musculaires ou de la fièvre

Consultez un médecin immédiatement si :

  • vous ressentez des douleurs thoraciques qui durent plus de quelques minutes, particulièrement si vous avez des antécédents de problèmes cardiaques
  • vous pensez que de la nourriture est coincée dans votre œsophage

Risques

Ils comprennent :

  • système immunitaire affaibli par le VIH/sida, le diabète, la leucémie, le lymphome ou d’autres maladies auto-immunitaires
  • hernie hiatale (quand l’estomac pousse à travers une ouverture dans le diaphragme, à l’endroit où l’œsophage et l’estomac se rejoignent)
  • chimiothérapie
  • radiothérapie thoracique
  • chirurgie thoracique
  • médicaments pour prévenir le rejet d’une greffe
  • aspirine ou médicaments anti-inflammatoires
  • vomissements chroniques
  • obésité
  • tabagisme et consommation d’alcool
  • antécédents d’allergies ou d’œsophagite

Si votre système immunitaire est robuste, votre risque de développer une infection de l’œsophage (œsophagite infectieuse) est faible.

Complications

En l’absence de traitement, l’œsophagite peut entraîner d’autres complications médicales plus graves liées à la fonction et la structure de l’œsophage. Complications possibles :

  • œsophage de Barrett, une maladie qui provoque des anomalies dans la muqueuse œsophagienne à cause d’une irritation à long terme provoquée par l’acide gastrique. Ces changements cellulaires augmentent le risque de développer un cancer de l’œsophage.
  • sténose ou rétrécissement de l’œsophage pouvant mener à des problèmes de déglutition
  • trous ou ulcères dans l’œsophage

Diagnostic

Si vous présentez des signes de l’œsophagite, prenez rendez-vous chez le médecin. Soyez prêt à lui communiquer vos antécédents médicaux, en mentionnant notamment toutes maladies diagnostiquées. Faites une liste de tous les médicaments que vous prenez (sur ordonnance ou en vente libre).

En plus de réaliser un examen physique, le médecin prescrira probablement des tests de diagnostic qui pourront inclure :

  • endoscopie (le médecin insère une sonde munie d’une caméra dans la gorge pour examiner l’œsophage)
  • examen de repas baryté, aussi appelé examen de transit œso-gastro-duodénal (le médecin vous fait boire une solution de baryum qui aide à faire apparaître les anomalies sur une radio)
  • biopsie (un morceau de tissu œsophagien est prélevé et examiné au microscope)
  • tests d’allergie, pouvant inclure des tests cutanés et l’élimination de certains aliments de votre régime alimentaire

Traitement

Le traitement dépend de la cause spécifique des symptômes. Les médicaments prescrits peuvent inclure :

  • antiviraux
  • antifongiques
  • analgésiques
  • stéroïdes oraux
  • inhibiteurs de la pompe à protons, pour bloquer la production d’acide gastrique

Si votre maladie est causée par des allergies alimentaires, les aliments déclencheurs doivent être identifiés et éliminés de votre régime. Parmi les déclencheurs fréquents, citons les tomates, les agrumes, les plats épicés, l’alcool, la caféine, les oignons, l’ail, la menthe et le chocolat.

Même si votre maladie n’est pas causée par des allergies alimentaires, vous pouvez soulager vos symptômes en évitant les plats épicés, les aliments et boissons acidifiantes et les aliments crus ou durs. Mangez des bouchées plus petites et mâchez bien votre nourriture. Évitez aussi le tabac et l’alcool, qui augmentent l’inflammation et affaiblissent le système immunitaire. Demandez des conseils diététiques à votre médecin.

Une opération pour dilater l’œsophage peut être recommandée si celui-ci est devenu si étroit que les aliments s’y coincent.

Si les symptômes sont provoqués par un médicament, on pourra vous recommander de boire plus d’eau quand vous l’avalez, de prendre une version liquide du médicament ou d’en essayer un autre. On pourra aussi vous conseiller de ne pas vous allonger pendant les 30 minutes qui suivent l’ingestion d’une pilule.

Pronostic

Si l’œsophagite chronique n’est pas traitée, elle peut causer un rétrécissement de l’œsophage ou endommager des tissus. Vos risques de développer un cancer de l’œsophage sont plus élevés si les cellules qui tapissent votre œsophage ont changé.

Vous pouvez diminuer vos risques de crises futures d’œsophagite en évitant les déclencheurs identifiés.

Votre pronostic dépend de la cause de la maladie et de votre état de santé général. L’état de la plupart des patients s’améliore avec un traitement. Les personnes en bonne santé se rétablissent souvent de l’œsophagite au bout de trois à cinq jours, même sans traitement. Si votre système immunitaire est compromis, le rétablissement pourra prendre plus longtemps.

D'autres articles

Nutrition parentérale totale du nourrisson : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome de Wernicke-Korsakoff : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Sclérose tubéreuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Toxoplasmose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome du bébé secoué : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Perte de poids et âge : définition, cause, symptômes, traitement

Irene