tigrou-sait-tout.fr
Acné
Sante et Beaute

Acné : définition, cause, symptômes, traitement

Votre peau comporte des trous minuscules appelés pores qui peuvent être bouchés par de l’huile, des bactéries et des saletés. Quand cela se produit, vous pouvez observer des  » boutons « . Si votre peau est affectée de façon répétée par cette affection, il se peut que vous ayez de l’acné. Selon l’American Academy of Dermatology (AAD), l’acné est l’un des problèmes dermatologiques les plus répandus aux États-Unis. Entre 40 et 50 millions de personnes souffrent de cette affection à tout moment aux États-Unis (AAD, 2012). Bien que l’acné ne soit pas une maladie mortelle, elle peut être douloureuse, en particulier dans ses formes les plus sévères. Elle peut également causer des troubles émotionnels. L’acné qui apparaît sur le visage peut affecter l’estime de soi et causer des cicatrices permanentes au bout d’un certain temps. Heureusement, il existe des traitements efficaces pour cette affection qui réduisent à la fois le nombre de boutons et le risque de formation de cicatrices.

Causes

L’acné se développe lorsque les pores de votre peau sont bloqués par de l’huile, des particules de peau morte ou des bactéries. Chaque pore de votre peau est une ouverture menant à un follicule. Le follicule est composé d’un poil et d’une glande sébacée (huile). La glande sécrète du sébum (huile) qui remonte le long du poil, sort du pore et atteint votre peau. Le sébum garde votre peau douce et lubrifiée. Si vous développez de l’acné, ceci peut être la conséquence d’un ou de plusieurs problèmes dans ce processus de lubrification. Les causes possibles incluent :

  • une quantité excessive d’huile ou de sébum est produite par le follicule
  • des cellules de peau morte s’accumulent dans le pore
  • des bactéries se sont accumulées dans le pore

Un excès d’huile, l’obstruction de pores par des cellules de peau morte et des bactéries contribuent tous au développement des boutons. Un bouton apparaît lorsque les bactéries se développent dans le pore obstrué et l’huile ne peut plus remonter à la surface de la peau.

Risques

Certaines idées fausses sur ce qui cause l’acné sont très répandues. De nombreuses personnes pensent que des aliments comme le chocolat ou les frites contribuent au développement de l’acné. Bien que ces allégations ne soient confirmées par aucune certitude scientifique, il existe certains facteurs qui peuvent accroître votre risque de développer de l’acné. Il s’agit notamment :

  • des changements hormonaux causés par la puberté et la grossesse
  • de certains médicaments tels que des pilules anticonceptionnelles ou des corticostéroïdes
  • d’un régime alimentaire riche en glucides ou sucres raffinés, comme le pain et les chips

Les adolescents (pendant la puberté) sont les personnes les plus susceptibles de développer de l’acné. Pendant cette phase de la vie, le corps subit des changements hormonaux considérables. Ces hormones peuvent déclencher une production importante d’huile, ce qui augmente les risques d’acné. L’acné hormonale associée à la puberté diminue généralement quand l’adolescent atteint l’âge adulte.

Symptômes

L’acné peut se développer n’importe où sur votre corps, mais on la constate le plus souvent sur le visage, le dos, la poitrine et les épaules. Si vous avez de l’acné, vous verrez probablement des boutons blancs ou noirs. Ces boutons à pointe noire et à pointe blanche sont connus sous le nom de comédons. Les pointes noires d’ouvrent sur la surface de la peau, ce qui leur donne une apparence noire. Les pointes blanches sont fermées juste au-dessous de la surface de la peau, ce qui leur donne une apparence blanche. Bien que les boutons à pointe blanche et à pointe noire soient les types d’acné les plus courants, d’autres lésions sont également possibles. Les lésions inflammatoires, qui sont plus susceptibles de causer des cicatrices sur la peau, incluent notamment :

  • papules – petites bosses rouges causées par l’infection de follicules pileux
  • pustules – petits boutons rouges contenant du pus à leur extrémité
  • nodules – grosseurs fermes et douloureuses au-dessous de la surface de la peau
  • kystes – infections en dessous de la peau qui contiennent du pus et sont souvent douloureuses

Diagnostic et traitement

Diagnostic et traitement

Si vous avez des symptômes d’acné, votre médecin sera en mesure de confirmer un diagnostic en examinant votre peau.

Soins à domicile

Vous pouvez utiliser un certain nombre de remèdes maison pour prévenir l’apparition de boutons et pour éliminer l’acné existante. Exemples de remèdes maison pour l’acné :

  • nettoyer quotidiennement la peau avec un savon doux pour éliminer l’excès d’huile et les saletés
  • se laver régulièrement les cheveux avec du shampooing en se protégeant le visage
  • pour ne pas répandre encore plus les bactéries et l’excès d’huile, ne pas pincer ou tenter d’arracher les boutons
  • ne pas porter de chapeau ou de bandeau serré
  • éviter de toucher le visage
  • utiliser du maquillage à base d’eau ou décrit comme étant  » non comédogène  » (qui ne bouche pas les pores)

Traitements médicamenteux

Si les remèdes maison ne suffisent pas à réduire les symptômes de l’acné, il existe un certain nombre de médicaments contre l’acné en vente libre qui pourraient être utiles. La plupart de ces médicaments contiennent des ingrédients qui peuvent aider à tuer les bactéries ou à assécher la peau. Ingrédients actifs :

  • peroxyde de dibenzoyle : présent dans un grand nombre de crèmes et de gels pour l’acné, utilisé pour assécher des boutons existants et prévenir la formation de nouveaux boutons
  • soufre : ingrédient naturel ayant une odeur singulière qui est employé dans des lotions, des démaquillants et des masques
  • résorcinol : ingrédient moins courant qui est utilisé pour détacher les cellules de peau morte
  • acide salicylique : souvent présent dans les savons et solutions anti-acnéiques

Il est possible que vous continuiez à avoir des symptômes. Si c’est le cas, demandez conseil à un médecin. Votre médecin peut prescrire des médicaments qui aideront peut-être à réduire vos symptômes et à prévenir la formation de cicatrices. Votre médecin pourra vous administrer des antibiotiques oraux ou topiques. Ceux-ci tuent les bactéries qui causent la formation de boutons. En général, les antibiotiques ne sont utilisés que pendant une brève période afin d’éviter que votre organisme ne développe une résistance contre ces médicaments. La résistance aux antibiotiques peut vous exposer à plus d’infections. Des crèmes topiques comme de l’acide rétinoïde ou du peroxyde de dibenzoyle prescrit sur ordonnance ont souvent des formules plus puissantes que les traitements équivalents en vente libre. Elles servent à assécher la peau et à réduire la sécrétion d’huile. Les femmes ayant de l’acné hormonale peuvent être traitées avec des pilules anticonceptionnelles ou de la spironolactone. Ces médicaments servent à réguler l’acné hormonale. L’isotrétinoïne (Accutane) est un médicament à base de vitamine A qui est utilisé pour traiter certaines formes d’acné nodulaire grave. Comme ce médicament a des effets secondaires sévères, il n’est utilisé que quand aucun autre médicament ne produit les effets escomptés.

Traitements complémentaires

Votre médecin pourra recommander des interventions additionnelles pour traiter les cas graves d’acné et empêcher la formation de cicatrices. Beaucoup de ces interventions ont pour objet de retirer la peau endommagée.

  • thérapie photodynamique : également appelée traitement au laser, utilisant des impulsions lumineuses pour retirer la couche extérieure de la peau
  • dermabrasion : retire la couche extérieure de la peau au moyen d’une brosse rotative
  • peeling chimique : un(e) esthéticien(ne) applique un produit chimique sur votre visage pour brûler la couche extérieure de la peau Cette peau pèle et révèle une couche de peau moins endommagée en dessous

Votre médecin pourra suggérer des injections de cortisone si votre acné consiste en kystes de grande taille. La cortisone est un stéroïde produit naturellement par le corps. Elle peut réduire l’inflammation et accélérer la guérison.

Pronostic

Le traitement de l’acné est souvent couronné de succès. La plupart des personnes ayant de l’acné peuvent s’attendre à ce qu’elle disparaisse en six à huit semaines. Cependant, de nouvelles flambées ne sont pas rares et peuvent nécessiter un traitement additionnel. Les cicatrices qui se forment en conséquence de l’acné peuvent causer des troubles émotionnels. Un traitement rapide peut aider à empêcher la formation de cicatrices.

Prévention

Il est difficile de prévenir l’acné. Vous pouvez toutefois prendre certaines mesures chez vous pour aider à prévenir la réapparition de l’acné après un traitement. Il s’agit notamment :

  • de se laver le visage deux fois par jour avec un démaquillant sans huile
  • d’utiliser une crème contre l’acné en vente libre pour retirer l’huile excédentaire
  • d’éviter les produits de maquillage contenant de l’huile
  • de bien se nettoyer la peau avant de se coucher, y compris en enlevant tout le maquillage
  • de prendre une douche après avoir fait de l’exercice
  • d’éviter les vêtements trop serrés

D'autres articles

Sécheresse oculaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Analyse du cortisol urinaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Infection fongique (champignons) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Nausées et vomissements : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Brûlures chimiques : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dépression – présentation générale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene