tigrou-sait-tout.fr
allergies
Sante et Beaute

Aperçu des allergies : définition, cause, symptômes, traitement

 

Une allergie est la réaction du système immunitaire à une substance étrangère qui n’est normalement pas nocive pour notre corps. Ces substances étrangères – notamment certains aliments, le pollen ou les squames d’animaux domestiques – s’appellent des allergènes. Ils suscitent une réaction de la part du système immunitaire.

La fonction du système immunitaire est de vous garder en bonne santé en combattant les infections et d’autres pathogènes nocifs. Il s’acquitte de cette fonction en attaquant tout ce qu’il perçoit comme un danger pour votre corps. Cette réaction d’attaque, en fonction de l’allergène impliqué, peut mettre en jeu l’inflammation, l’éternuement et toute une série d’autres symptômes.

Généralement, votre système immunitaire s’adapte à votre environnement. Quand votre corps est exposé à des squames d’animaux domestiques, par exemple, il se rend compte qu’elles sont inoffensives et s’abstient d’attaquer. Mais le système immunitaire des personnes allergiques prend ces substances inoffensives pour des envahisseurs extérieurs qui menacent le corps.

Les allergies sont courantes, et il existe plusieurs façons de les traiter pour éviter des symptômes ennuyeux et pénibles.

Causes

Une allergie se produit quand une substance étrangère normalement inoffensive pénètre dans le corps, et le système immunitaire réagit contre cet envahisseur de façon excessive, faisant preuve de vigilance extrême. Les chercheurs ne savent pas exactement pourquoi le système immunitaire réagit de cette façon.

Ils savent néanmoins que les allergies ont un élément génétique, c’est-à-dire qu’elles peuvent être transmises des parents aux enfants. Cependant, seule une prédisposition générale à la réaction allergique est génétique. Des allergies spécifiques ne sont pas héréditaires. En d’autres termes, si votre mère est allergique aux crustacés, cela ne veut pas nécessairement dire que vous y serez aussi allergique.

Il existe plusieurs types courants d’allergènes, notamment :

  • des produits animaux : les squames d’animaux domestiques, les excrétions d’acariens, les cafards
  • des médicaments : pénicilline, sulfas
  • des aliments : le plus souvent blé, oléagineux, lait, crustacés et œufs
  • des piqures d’insectes : abeilles, guêpes et moustiques
  • des moisissures : spores de moisissures transportées dans l’air
  • des plantes : pollens d’herbes, mauvaises herbes et arbres ainsi que résine de plantes telles que le sumac vénéneux (herbe à puce) et le sumac occidental
  • autres sources : des métaux comme le cuivre, et le latex (ACAAI)

Les allergies saisonnières, comme le rhume des foins, sont parmi les plus fréquentes. Elles résultent du pollen libéré par les plantes, généralement au printemps. Elles provoquent une démangeaison des yeux, un larmoiement, un écoulement nasal, une toux, etc.

Quand faut-il appeler le médecin ?

Les symptômes des allergies peuvent entraîner de nombreuses complications.

Les allergies alimentaires peuvent déclencher des gonflements, de l’urticaire, de la nausée, de la fatigue, etc. Cela peut prendre du temps avant qu’une personne se rende compte qu’elle souffre d’une allergie alimentaire. Si vous avez une forte réaction après un repas sans en connaître la cause, consultez votre médecin ou un spécialiste. Il pourra trouver la cause exacte de votre réaction.

Les symptômes du rhume des foins peuvent imiter ceux d’un rhume, et ils comprennent congestion, écoulement nasal et gonflement des yeux. La plupart du temps, vous pourrez gérer ces symptômes à la maison au moyen de médicaments en vente libre. Consultez votre médecin si vos symptômes deviennent impossibles à gérer.

Des allergies graves peuvent provoquer l’anaphylaxie – une urgence menaçant le pronostic vital pouvant entraîner des difficultés respiratoires, des étourdissements et la perte de conscience. Si vous présentez ces symptômes après être entré en contact avec un allergène soupçonné, consultez un médecin immédiatement.

Le médecin peut aider à déterminer la cause de vos symptômes, ainsi que la différence entre une sensibilité et une allergie complète. Il peut également vous apprendre comment gérer vos symptômes.

Diagnostic

Il existe plusieurs façons de diagnostiquer des allergies.

D’abord, le médecin vous posera des questions sur vos symptômes et fera un examen médical. Il demandera si vous avez mangé quoi que ce soit d’inhabituel récemment ou si vous êtes entré en contact avec des substances quelconques. Par exemple, su vous avez des rougeurs sur les mains, il vous demandera si vous avez porté des gants en latex récemment.

Les allergies alimentaires sont habituellement diagnostiquées par processus d’élimination. Le médecin pourra vous demander de suivre un régime d’élimination, c’est-à-dire de vous abstenir de certains aliments pendant un temps et de voir où en sont vos symptômes. Ces aliments sont ensuite lentement rajoutés au régime et les symptômes sont consignés dans un journal alimentaire.

Le médecin pourra aussi vous orienter vers un allergologue pour des tests et un traitement. Un test d’allergie souvent utilisé par les allergologues s’appelle le test cutané. Pendant ce test, votre peau est piquée ou égratignée par de petites aiguilles contenant des allergènes potentiels. La réaction de votre peau est alors consignée. En cas d’allergie à une substance particulière, votre peau rougira et subira une inflammation – signes de réaction allergique.

Le médecin ou l’allergologue pourra aussi prescrire une analyse sanguine appelée dosage radio-immunologique (RAST). Votre sang sera analysé pour détecter la présence d’anticorps produisant des allergies, c’est-à-dire de cellules réagissant aux allergènes (Mayo Clinic, 2012).

Traitement

Le meilleur traitement pour les allergies est d’éviter toute substance qui déclenche la réaction.

Médicaments

Étant donné que les personnes souffrant du rhume des foins et d’allergies saisonnières ne peuvent pas rester enfermées tout le temps, leur traitement comprend des médicaments comme les antihistaminiques pour contrôler les symptômes. Le médicament peut être en vente libre ou sous ordonnance, selon la gravité des allergies.

Les médicaments antiallergiques comprennent :

  • antihistaminiques
  • corticostéroïdes
  • cromoglycate de sodium
  • décongestifs
  • modificateurs des leucotriènes

Immunothérapie

Beaucoup de patients optent pour l’immunothérapie. Elle met en jeu plusieurs injections d’extraits purifiés d’allergènes administrées pendant quelques années. Cela aide le corps à s’habituer à la substance qui provoque la réaction allergique. Une immunothérapie réussie peut empêcher les symptômes de l’allergie de revenir.

Adrénaline en urgence

Les personnes souffrant de réactions allergiques potentiellement mortelles portent fréquemment sur elles une seringue remplie d’adrénaline d’urgence, souvent appelée un stylo auto-injecteur EpiPen. (EpiPen est un nom de marque ; une autre marque connue en France est AnaPen.) L’injection est administrée pour combattre la réaction allergique jusqu’à l’arrivée des secours.

Il existe de nombreux traitements et suppléments « naturels » dont les publicités déclarent qu’ils traitent les allergies, mais vous devriez en parler à votre médecin avant de les essayer. Certains traitements naturels peuvent contenir d’autres allergènes.

Prévention

Il n’existe aucun moyen de prévenir les allergies, mais il est possible d’empêcher les symptômes de se produire. Le meilleur moyen d’empêcher les symptômes de se produire est d’éviter les allergènes qui les déclenchent.

L’évitement des allergènes alimentaires est le moyen le plus efficace pour traiter les allergies alimentaires. Un régime d’élimination peut vous aider à déterminer la cause de vos allergies et à éviter les allergènes responsables. Lisez les étiquettes alimentaires et posez des questions quand vous mangez au restaurant ; ce sont des mesures basiques permettant d’éviter les allergènes alimentaires.

La prévention des allergies saisonnières, des allergies de contact et d’autres allergies revient à savoir où les allergènes sont situés et comment les éviter. Par exemple, si vous êtes allergique à la poussière, l’installation de filtres à air adéquats dans votre domicile, le nettoyage de vos conduits d’aération par des professionnels et le dépoussiérage régulier de votre maison peuvent aider à réduire vos symptômes.

Des tests d’allergie appropriés peuvent vous aider à déterminer avec précision les facteurs déclenchants, ce qui les rend plus faciles à éviter.

Pronostic

Les allergies sont un phénomène courant et n’ont pas de conséquences mortelles pour la plupart des gens. Les personnes à risque d’anaphylaxie peuvent apprendre à gérer leurs allergies et savoir quoi faire en cas d’urgence.

La plupart des allergies peuvent être gérées en évitant les allergènes, en prenant des médicaments et en modifiant son mode de vie. Vous pouvez réduire toutes les complications majeures et rendre votre vie plus agréable en travaillant avec votre médecin ou votre allergologue.

D'autres articles

Diagnostic du cancer du col utérin : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cardiomyopathie (dilatée) congestive : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Urines sanglantes : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome de Wernicke-Korsakoff : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Prise en charge à domicile de la démence : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Déshydratation : définition, cause, symptômes, traitement

Irene