tigrou-sait-tout.fr
Scoliose
Sante et Beaute

Scoliose : définition, cause, symptômes, traitement

La scoliose est une courbure anormale de la colonne vertébrale. La forme normale de la colonne vertébrale inclut une courbure en haut de l’épaule et une courbure dans la région lombaire. Si votre colonne vertébrale est courbée latéralement ou selon une forme en  » S  » ou en  » C « , vous souffrez probablement de scoliose.

Selon la Scoliosis Research Society, plus de 80 pour cent des cas de scoliose n’ont pas de cause identifiable (SRS). Ce trouble est souvent diagnostiqué avant qu’un enfant n’atteigne son huitième anniversaire. Les causes les plus courantes (quand il est possible de les identifier) sont des malformations congénitales, des anomalies neurologiques et des affections génétiques.

Scoliose

La catégorie la plus répandue de scoliose est la scoliose idiopathique (d’origine indéterminée). La scoliose idiopathique est divisée en tranches d’âge :

  • nourrisson (0 à 3 ans)
  • juvénile (4 à 10 ans)
  • adolescent (11 à 18 ans)
  • adulte (18 ans et plus)

Il existe des types différents de scoliose parmi les quelques 20 pour cent de cas pour lesquels une cause peut être identifiée, notamment :

  • congénitale (des malformations de la colonne vertébrale qui apparaissent à la naissance)
  • neurologique (lorsque des anomalies cérébrales affectent les nerfs et les muscles de la colonne vertébrale)

Types basés sur la permanence

La scoliose peut également être divisée en deux autres catégories : structurelle ou non structurelle. La scoliose structurelle est caractérisée par le fait que la courbure de la colonne vertébrale est fixe et a été causée par une maladie, une blessure ou une malformation congénitale. La scoliose non structurelle est caractérisée par le fait que la courbure est temporaire, et il peut y être remédié.

Causes

Dans de nombreux cas, la cause de la scoliose ne peut pas être déterminée. Chez les personnes dont une cause de la scoliose peut être déterminée, les formes les plus courantes sont :

  • la paralysie cérébrale, un groupe de troubles du système nerveux qui affectent le mouvement, l’apprentissage, l’ouïe, la vision et le raisonnement
  • la dystrophie musculaire, un groupe de troubles génétiques causant un affaiblissement musculaire
  • des déficiences de naissance affectant les os de la colonne vertébrale d’un nourrisson, comme spina bifida
  • des lésions ou infections médullaires

Les personnes ayant des antécédents familiaux de scoliose sont plus susceptibles de développer ce trouble. Les filles sont plus susceptibles que les garçons de développer une forme grave de scoliose.

Symptômes

La scoliose est un trouble physique qui peut causer une courbure importante de la colonne vertébrale. Comme il existe des degrés variés de scoliose, les symptômes peuvent varier. Symptômes fréquemment associés à la scoliose :

  • une omoplate plus haute que l’autre
  • une omoplate qui fait saillie plus que l’autre
  • des hanches inégales
  • la colonne vertébrale qui tourne
  • une torsion lombaire
  • des troubles respiratoires en raison de la réduction de l’espace thoracique dans lequel les poumons devraient pouvoir s’étendre
  • des douleurs dorsales

Diagnostic

Comme la scoliose est un problème affectant la forme de la colonne vertébrale, un examen physique est la première chose à faire. Votre médecin observera votre dos pendant que vous vous tiendrez debout avec les bras à vos côtés. Il cherchera à déterminer si vous avez une courbure de la colonne vertébrale et si vos épaules et vos hanches sont symétriques (alignées). Puis le médecin vous demandera de vous pencher en avant et il observera votre dos depuis cet angle. Il cherchera alors à observer une courbure dans la partie supérieure et dans la partie inférieure de votre dos.

Imagerie

Par ailleurs, un examen d’imagerie sera utilisé pour examiner votre squelette de plus près. Ces tests peuvent notamment inclure :

  • Radiographie : utilise des rayonnements pour produire une image de la colonne vertébrale.
  • IRM : utilise des ondes radio et magnétiques pour produire une image détaillée de vos os et des tissus qui les entourent.
  • Tomodensitométrie : Rayons X transmis sous des angles variés pour produire une image tridimensionnelle du squelette
  • Scintigraphie osseuse : une solution radioactive est injectée dans votre sang. Elle sera concentrée dans une région à circulation accrue pour permettre à votre médecin de voir plus facilement les anomalies de la colonne vertébrale.

Traitement

Le type de traitement dépend de nombreux facteurs, mais le degré de courbure de la colonne vertébrale est un facteur important. Votre médecin tiendra également compte de votre âge, de votre stade de croissance, du degré et du type de courbure, et du type de scoliose.

Les principales options de traitement sont le port d’un appareil orthopédique et la chirurgie.

Port d’un appareil orthopédique

Selon le National Institute of Arthritis and Musculoskeletal and Skin Diseases, vous devrez utiliser un appareil orthopédique si :

  • vous n’avez pas terminé votre croissance et la courbure est supérieure à 25 à 30 degrés
  • vous n’avez pas terminé votre croissance et la courbure est comprise entre 20 et 29 degrés, mais celle-ci s’aggrave.
  • la courbure est comprise entre 20 et 29 degrés, et vous avez au moins deux ans de plus dans votre croissance ; par ailleurs, si vous êtes une fille, vous n’avez pas encore vos règles

L’appareil orthopédique ne redressera pas votre colonne vertébrale, mais il empêchera la courbure de s’aggraver. Cette méthode de traitement est plus efficace pour les cas qui sont détectés très tôt.

L’appareil orthopédique sera habituellement porté 24 heures du 24 pour assurer l’efficacité maximum. Cependant, les enfants pourront l’enlever pour participer à des activités sportives et autres activités physiques normales. Un médecin recommandera habituellement le port d’un appareil orthopédique jusqu’à ce qu’un enfant atteigne l’adolescence et que sa croissance soit terminée.

Il existe deux types principaux d’appareils orthopédiques :

  • Sous les aisselles : appareil en plastique porté très près du corps. Il est pratiquement invisible. Ce type d’appareil sert à traiter la courbure de la région lombaire étant donné qu’il entoure la partie inférieure du corps.
  • Milwaukee : cet appareil orthopédique commence au niveau du cou et couvre tout le torse, à l’exception des jambes et des bras. Il sert à traiter les courbures que l’appareil porté sous les aisselles ne peut pas traiter.

Chirurgie

La chirurgie est généralement réservée aux personnes souffrant d’une courbure importante – plus de 45 ou 50 degrés. Cependant, vous pouvez toujours demander cette option si vous pensez que la courbure affecte votre vie quotidienne ou est douloureuse.

La fusion des vertèbres est la chirurgie standard pour la scoliose. Le médecin fusionnera vos vertèbres (os de la colonne vertébrale) en utilisant un matériau similaire à un os, appelé greffon osseux, avec des tiges et des vis. Les tiges maintiennent la colonne vertébrale dans une position droite et les vis les sécurisent. Ceci causera la fusion du greffon osseux et des vertèbres pour former un os unique au bout d’un certain temps. Les tiges chez les enfants peuvent être ajustées au fur et à mesure de leur croissance. Il existe certains risques associés à la fusion chirurgicale des vertèbres, notamment :

  • des saignements excessifs
  • l’absence de guérison
  • une infection
  • des douleurs
  • des lésions nerveuses

Pronostic

Le pronostic à long terme pour la scoliose dépend du degré de courbure. Si la scoliose est légère ou modérée, ceci n’affectera pas la vie quotidienne. Cependant, les personnes ayant une forme très prononcée de scoliose subiront des limitations physiques.

La scoliose peut être particulière difficile pour les enfants. Il est important que votre enfant ait un groupe de soutien et que vous aussi ayez un groupe de soutien composé de parents. Ceci vous donnera, ainsi qu’à votre enfant, la possibilité de compter sur le soutien de personnes ayant le même problème et d’échanger des idées sur la meilleure façon de gérer ce trouble au quotidien.

D'autres articles

Acné : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Biopsie testiculaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dépression de fontanelles : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’endométriose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Urines sanglantes : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

5 parfums féminins qui ont marqué l’année 2021

administrateur