tigrou-sait-tout.fr
Maladie de la vésicule biliaire
Sante et Beaute

Maladie de la vésicule biliaire : définition, cause, symptômes, traitement

L’expression maladie de la vésicule biliaire désigne plusieurs types de pathologies qui peuvent affecter votre vésicule biliaire, une petite poche en forme de poire qui se situe sous votre foie. La fonction principale de votre vésicule biliaire est de stocker la bile produite par votre foie et de la faire passer dans l’intestin grêle.

La majorité des maladies de la vésicule biliaire sont causées par une inflammation due à une irritation de la paroi vésiculaire (cholécystite). Ceci se produit lorsque des calculs biliaires obstruent les conduits qui mènent à l’intestin grêle, pouvant entraîner une nécrose ou la gangrène. Parmi les autres maladies qui peuvent également toucher la vésicule biliaire : fistule bilio-intestinale, cholangite sclérosante, polypes dans la vésicule biliaire et cancer de la vésicule biliaire.

Types

Les calculs biliaires comptent parmi les troubles les plus urgents à traiter en ce qui concerne la vésicule biliaire. Ils se développent lorsque des substances dans la bile (comme du cholestérol, des sels biliaires et du calcium) forment des particules dures qui bloquent le trajet jusqu’à la vésicule biliaire.

De plus, des calculs ont tendance à se former lorsque la vésicule biliaire ne se vide pas complètement ou pas assez souvent. Ils sont de tailles variées : ils peuvent être aussi petits qu’un grain de sable, aussi gros qu’une balle de golf ou entre les deux.

De nombreux facteurs contribuent au risque d’avoir des calculs biliaires. Il s’agit notamment des suivants :

  • surpoids ou obésité
  • régime alimentaire riche en matières grasses ou en cholestérol
  • diabète
  • âge : le fait d’avoir plus de 60 ans
  • prise de médicaments contenant des œstrogènes
  • antécédents familiaux
  • sexe : le fait d’être une femme

Cholécystite

La cholécystite est le type de maladie qui touche la vésicule biliaire le plus courant. Elle se présente comme une inflammation aiguë ou chronique.

Cholécystite aiguë

Une cholécystite aiguë est généralement causée par des calculs biliaires, mais elle peut également être la conséquence de tumeurs ou d’autres maladies. Elle peut être associée à une douleur au niveau de l’abdomen, du côté supérieur droit ou au milieu. La douleur peut être particulièrement intense après un repas et se manifester sous forme de coups vifs ou de douleurs sourdes qui se répandent souvent jusqu’à l’épaule droite. Résultats de la cholécystite aiguë : fièvre, nausée, vomissements, jaunisse et selles de couleur différente.

Cholécystite chronique

Après plusieurs crises de cholécystite aiguë, la vésicule biliaire se rétrécit et perd sa fonction de stockage de la bile pour la digestion. Des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements peuvent ensuite survenir.

Lithiase cholédocienne

Les calculs biliaires peuvent se loger dans le col de la vésicule biliaire ou dans les conduits biliaires. Lorsque la vésicule biliaire est bloquée, la bile ne peut plus sortir. Ceci peut causer une inflammation ou une distention de la vésicule biliaire. Les conduits obstrués empêcheront la bile de circuler du foie aux intestins. La lithiase cholédocienne cause des douleurs extrêmes dans la partie supérieure du milieu de l’abdomen, de la fièvre, des frissons, des nausées et des vomissements.

Maladies de la vésicule biliaire sans calcul

La dyskinésie biliaire est un type de maladie de la vésicule biliaire dont la cause n’est pas rattachée à la présence de calculs. Elle peut être chronique ou aiguë, et elle peut résulter d’un mauvais fonctionnement des muscles de la vésicule biliaire ou de la valve. Les symptômes incluent une douleur abdominale sur le côté droit du corps qui se répand jusqu’à l’épaule. Le fait de manger des aliments riches en matières grasses peut déclencher ces symptômes. Les symptômes peuvent comprendre des nausées, des vomissements, des ballonnements et des selles liquides.

Cholangite sclérosante

La cholangite sclérosante est une inflammation des conduits biliaires, la formation d’une cicatrice et l’endommagement de ceux-ci. Les causes de cette maladie sont inconnues. Les symptômes peuvent inclure l’élargissement du foie ou de la rate, ainsi qu’une perte d’appétit et de poids.

Cancer de la vésicule biliaire

Le cancer de la vésicule biliaire est une maladie relativement rare. Néanmoins, s’il n’est pas traité, il peut se propager des parois vésiculaires aux couches extérieures, puis atteindre les autres organes et les autres conduits. Les symptômes peuvent être similaires à ceux d’une cholécystite aiguë.

Polypes dans la vésicule biliaire

Les polypes dans la vésicule biliaire sont des lésions ou des grosseurs qui se développent dans la vésicule biliaire. Ils ne sont généralement pas dangereux, et les symptômes sont souvent invisibles.

Gangrène vésiculaire

La gangrène se développe lorsque la vésicule biliaire cesse de fonctionner en raison d’une mauvaise circulation sanguine. Ceci peut se produire à cause d’infections, de blessures, du diabète, d’une intervention chirurgicale ou de maladies associées à la circulation sanguine. Les symptômes peuvent inclure des douleurs dans la région de la vésicule biliaire, de la fièvre, des nausées, des gaz, une perte des repères spacio-temporels et une tension artérielle basse.

Abcès sur la vésicule biliaire

Les abcès sur la vésicule biliaire découlent d’une inflammation d’une partie du corps produisant du pus. Le pus est l’accumulation de leucocytes, de tissus morts et de bactéries. Il peut être accompagné d’une douleur dans la partie supérieure droite de l’abdomen.

Diagnostic

Pour diagnostiquer une maladie de la vésicule biliaire, un examen abdominal complet doit être effectué. Ceci inclut le contrôle de la douleur dans l’abdomen, et l’un ou plusieurs des tests suivants pourront être utilisés.

Antécédents médicaux détaillés du patient

Il est important de dresser une liste des symptômes constatés et d’indiquer les antécédents familiaux ou personnels dans ce domaine. Une évaluation de santé globale peut également être effectuée pour déterminer si d’autres signes d’une maladie de la vésicule biliaire à long terme sont présents.

Examen physique

Pendant l’examen abdominal, le médecin pourra essayer d’identifier un signe de Murphy éventuel. Cette manœuvre permet de palper la vésicule biliaire (côté gauche) afin de détecter toute maladie éventuelle.

Radiographie du thorax et de l’abdomen

Environ 20 pour cent des radiographies abdominales montreront les calculs d’une cholécystite symptomatique si ceux-ci contiennent du calcium. Une radiographie du thorax peut révéler une pleurésie ou une pneumonie. Une radiographie normale ne suffit pas pour écarter la nécessité de tout examen supplémentaire.

Échographie

Il s’agit de la méthode de diagnostic la plus utilisée qui révèle généralement la présence de calculs biliaires, de parois vésiculaires plus épaisses que la normale ou de tout autre problème affectant la vésicule biliaire. L’échographie produit des images à l’aide d’un instrument à ondes sonores.

Autres examens

Des analyses de sang peuvent être effectuées afin de vérifier la fonction hépatique et de contrôler le nombre de leucocytes (globules blancs) pour voir s’ils ont augmenté.

Traitement

Pour les inflammations de la vésicule biliaire qui ne sont pas liées à la présence de calculs, il convient de traiter la première crise par des antibiotiques. Si le patient continue à avoir de multiples crises, il est recommandé d’avoir recours à la chirurgie.

Chirurgie

Quelquefois, l’ablation de la vésicule biliaire est la meilleure des options. Ceci peut être effectué en ouvrant l’abdomen ou par laparoscopie, impliquant la création de trois trous et l’insertion d’une caméra. Ce type d’intervention permet de se rétablir plus rapidement et plus facilement sans laisser de cicatrice visible. Si aucune complication ne semble contre-indiquer une telle intervention, la plupart des chirurgiens préféreront cette méthode.

Complications

À un moment donné, la vésicule biliaire peut former un passage anormal (fistule) pour aider à faire circuler la bile provenant du foie. Il s’agit du problème le plus grave associé à une maladie de la vésicule biliaire. Parmi les complications, on peut citer les troubles suivants : obstruction instestinale, inflammation, perforation (un trou dans la vésicule biliaire), contamination bactérienne et transformation en tumeur maligne.

Prévention

Le régime alimentaire peut jouer un rôle important dans la formation de calculs. D’après le Medical Center de l’University of Maryland, des études ont montré que les personnes qui consomment des aliments contenant des acides gras mono-insaturés ou des acides gras oméga-3 (que l’on trouve surtout dans l’huile de poisson) courent moins de risque de développer des calculs biliaires. De même, pour minimiser les risques de développer des calculs biliaires, il semble être conseillé de consommer des fruits, des légumes, des noix, de l’alcool et du café. La consommation de sucre, en revanche, est associée à des risques élevés de développer des calculs biliaires.

D'autres articles

Cancer du larynx : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitements du lymphome : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

10 parfums féminins à offrir absolument !

administrateur

Hyperplasie surrénale congénitale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Alcoolisme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Douleurs abdominales : définition, cause, symptômes, traitement

Irene