tigrou-sait-tout.fr
Infection fongique
Sante et Beaute

Infection fongique (champignons) : définition, cause, symptômes, traitement

Un sportif avec un pied d’athlète. Un bébé souffrant de candidose buccale. Une femme ayant une mycose vaginale. Ces trois personnes ont contracté une infection fongique, qui peut apparaître à plusieurs endroits sur notre corps. Les champignons sont des micro-organismes caractérisés par une substance présente dans leur paroi cellulaire appelée chitine.

Certains types de champignons sont comestibles. D’autres, comme l’aspergillus, peuvent être extrêmement dangereux quand ils infectent notre corps et causer des maladies mortelles. Entre les deux, il existe de nombreux autres types de champignons qui sont capables de causer des infections dans nos poumons, sur notre peau et sous nos ongles.

Une infection fongique est également connue sous le nom de mycose. Bien que la plupart des champignons soient inoffensifs, certains peuvent causer des maladies dans certaines circonstances. Les champignons se reproduisent en relâchant des spores qui peuvent être attrapées par contact direct ou même inhalées. C’est pourquoi les infections fongiques affectent souvent les poumons, la peau ou les ongles. Les champignons peuvent également pénétrer la peau pour affecter vos organes et causer une infection systémique de tout le corps. Certaines infections fongiques courantes incluent :

Pied d’athlète

Certains champignons, appelés dermatophytes, trouvent un environnement favorable dans l’espace chaud et humide entre les orteils, et ceci est particulièrement courant chez les athlètes. Le pied d’athlète cause des démangeaisons, une desquamation, une fragmentation ou des craquelures de la peau.

Eczéma marginé (de Hebra)

Les dermatophytes peuvent également affecter l’aine, produisant une infection fongique de la peau avec des démangeaisons. C’est essentiellement un problème pour les hommes et les garçons, mais les femmes aussi peuvent être infectées.

Dermatomycose

La dermatomycose est une infection fongique qui affecte typiquement la peau et le cuir chevelu. Elle commence habituellement par la formation de taches rouges et d’éruption cutanées, et par des démangeaisons. Ces taches deviennent de plus en plus grandes et forment un anneau rouge.

Onychomycose

L’onychomycose est une infection fongique très courante de l’ongle et du lit de l’ongle. Elle commence habituellement sous forme d’une tache de couleur claire sur l’ongle. Au fur et à mesure qu’elle pénètre en profondeur, elle change la forme et la couleur de l’ongle, et celui-ci devient plus épais et cassant. Elle est souvent pénible et récurrente.

Candidiasis Albicans

Candida albicans est un champignon particulier qui peut infecter la bouche, le vagin, l’estomac et les voies urinaires.

Autres organismes opportunistes

Certains champignons ne causent pas d’infections chez l’être humain mais peuvent causer des maladies chez les personnes ayant des systèmes immunitaires compromis.

Les infections fongiques sont contagieuses et peuvent se propager d’une personne à une autre. Mais l’être humain a des protections contre les champignons. Premièrement, presque toutes les parties du corps humain ont des bactéries qui ne causent pas de maladies et qui nous protègent contre les infections fongiques. Ces bactéries privent les champignons nocifs de place et de nutriments, ce qui empêche leur croissance. Deuxièmement, même si des champignons parviennent à coloniser la peau, le système immunitaire du corps est souvent capable de les en chasser. Des niveaux élevés d’acidité dans certains environnements tels que le vagin fournissent une autre couche de protection.

Mais tous les mécanismes de défense du corps ne sont pas infaillibles. Chez les patients ayant un susyème immunitaire compromis par exemple, celui-ci n’est pas capable de combattre adéquatement les infections fongiques. Par ailleurs, une utilisation prolongée d’antibiotiques détruit les bactéries utiles, ce qui permet aux champignons de coloniser la peau et la muqueuse. Chez les femmes après la ménopause, les changements hormonaux réduisent l’acidité du vagin, ce qui les rend plus vulnérables aux mycoses vaginales.

Le fait de beaucoup transpirer ou de travailler dans un environnement chaud et humide peut augmenter votre risque d’infection fongique. Les champignons ont besoin d’un environnement chaud et humide pour se multiplier.

Le fait de marcher pieds nus dans des endroits humides comme des gymnases, des vestiaires et des douches peut également accroître votre risque. Ces endroits publics contiennent souvent de nombreuses spores fongiques pouvant causer des infections fongiques.

Mauvaise circulation du sang

Toute pathologie causant une mauvaise circulation du sang dans la peau peut également entraîner une infection. Une mauvaise circulation du sang affaiblit la réponse immunitaire et réduit sa capacité de lutte contre les infections fongiques.

Ongle ; lésion ou infection cutanée

Une petite blessure ou infection d’un ongle ou de la peau permet à des champignons de pénétrer la peau et d’affecter les tissus plus profonds.

La plupart des infections fongiques sont diagnostiquées par leur apparence. Néanmoins, votre médecin vous demandera de décrire comment le problème a commencé et s’est aggravé. D’autres outils de diagnostic peuvent être utilisés pour des types particuliers d’infections fongiques.

Prélèvements par raclage

En cas d’infection des ongles, un médecin effectuera des prèlèvements de petits morceaux des ongles affectés et les examinera au microscope. Ceci aide à différencier l’onychomycose des autres pathologies qui causent un épaississement des ongles.

Prélèvement dans la gorge

Les patients qui reçoivent un traitement de longue durée avec des antibiotiques développent souvent de la candidose buccale, une infection causant des taches blanches dans la bouche et la gorge. Un instrument de prélèvement dans la gorge, qui ressemble à un morceau de coton sur une tige, peut être frotté sur ces taches, et l’échantillon prélevé est cultivé ensuite dans un laboratoire pour déterminer la présence de champignons et d’autres micro-organismes.

Lumière ultraviolette ou lampe à lumière noire

Sous une lumière ultraviolette ou une lampe à lumière noire, certaines formes d’infections fongiques apparaissent fluorescentes – mais pas toutes.

Les infections fongiques sont traitées avec des médicaments antifongiques variés. Le type que vous utilisez dépend de l’endroit où l’infection est localisée et de sa gravité.

Pour des infections cutanées superficielles, vous pouvez utiliser une crème, des gouttes ou une pommade antifongique. De nombreuses infections plus graves, comme celles qui affectent les ongles des doigts, peuvent nécessiter des comprimés ou des injections. Le traitement des infections des ongles des mains peut ne prendre que quelques semaines, mais les infections des ongles des pieds peuvent prendre plusieurs mois avant d’être guéries.

Les infections du vagin sont habituellement traitées avec des suppositoires.

Comme de nombreux médicaments antifongiques sont toxiques pour le foie, les patients doivent être suivis attentivement.

Certains médecins peuvent recommander des thérapies non conventionnelles. Il vous sera peut-être conseillé de manger plus d’ail, un aliment antifongique naturel. On vous dira peut-être également d’augmenter votre consommation de vitamine C et d’acides gras essentiels, qui renforcent le système immunitaire. Par ailleurs, on vous conseillera peut-être aussi de réduire votre consommation de sucre.

Des probiotiques tels que Lactobacillus acidophilus sont un développement relativement récent. Comme leur nom l’indique, les probiotiques fournissent de bonnes bactéries qui aident à restaurer l’équilibre corporel et freinent la multiplication des champignons.

De nombreux patients développent des infections fongiques alors qu’ils sont traités pour une autre pathologie et que leur système immunitaire est compromis. Consultez un prestataire de soins de santé à ce sujet. Il est également utile de ne pas prendre des stéroïdes ou des antibiotiques pendant trop longtemps.

Une bonne hygiène est essentielle pour éviter l’utilisation prolongée de stéroïdes ou d’antibiotiques. Voici quelques conseils pratiques :

  • Gardez la peau, et en particulier les plis de la peau, propres et secs.
  • Lavez-vous souvent les mains, en particulier après avoir touché des animaux ou d’autres gens.
  • Évitez d’utiliser les serviettes d’autres personnes.
  • Portez des sandales dans les douches communes et dans les piscines.
  • Essuyez les équipements de fitness dans les clubs de sport avant et après leur utilisation.

D'autres articles

Toxoplasmose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Œsophagite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Sclérose tubéreuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Urgences ophtalmiques : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome de Gilles de la Tourette : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Neurosyphilis : définition, cause, symptômes, traitement

Irene