tigrou-sait-tout.fr
Analyse du cortisol urinaire
Sante et Beaute

Analyse du cortisol urinaire : définition, cause, symptômes, traitement

Le cortisol est une hormone produite par les glandes surrénales en réponse à une hormone hypophysaire : l’hormone adrénocorticotrope (ou corticotrophine, ACTH). Des pathologies des glandes surrénales, ainsi que des maladies de l’hypophyse, peuvent être, entre autres causes, à l’origine de taux de cortisol anormaux. Le cortisol et l’ACTH sont pour cette raison souvent évalués ensemble.

Le cortisol joue un rôle dans le métabolisme des hydrates de carbone, des graisses et des protéines. En outre, il mobilise le sucre stocké dans le foie pour produire de l’énergie. Il contribue également à réguler la pression artérielle et le système immunitaire. Le cortisol se libère souvent en réponse au stress.

Le cycle cortisol sur 24 heures

Le cycle cortisol sur 24 heures

Normalement, les taux de cortisol augmentent et baissent au cours de la journée. Il s’agit d’une variation diurne. Les taux de cortisol atteignent généralement un pic autour de 6h00 à 8h00 du matin. Ils diminuent au cours de la journée pour atteindre un minimum aux alentours de minuit. Ces taux se répètent sur un cycle de 24 heures.

Cependant, le timing des taux de cortisol sur un cycle de 24 heures peuvent varier chez des personnes qui effectuent des postes irréguliers ou qui dorment à des heures inhabituelles dans la journée.

Pourquoi un dosage du taux de cortisol a-t-il été prescrit

Pourquoi un dosage du taux de cortisol a-t-il été prescrit

Un dosage du taux de cortisol peut être effectué lorsque la personne présente des symptômes de taux de cortisol faibles ou élevés.

Symptômes d’un taux de cortisol élevé

Le syndrome de Cushing est un ensemble de symptômes liés à des taux de cortisol élevés. Les symptômes les plus courants sont :

  • hypertension ;
  • hyperglycémie ;
  • obésité au niveau du torse ;
  • fragilité cutanée.

Les femmes pourront avoir des règles irrégulières et une pilosité faciale et thoracique excessive. Les enfants peuvent souffrir d’obésité ou être de petite taille et présenter un retard de développement physique.

Symptômes d’un taux de cortisol bas

Les symptômes de taux de cortisol faibles sont souvent vagues et non spécifiques. Les symptômes peuvent émerger lentement et ne se manifester dans un premier temps qu’en cas de stress. Par la suite, l’intensité des symptômes peut augmenter sur une période de plusieurs mois. Les symptômes potentiels sont notamment les suivants :

  • perte de poids ;
  • fatigue ;
  • vertiges ou évanouissement ;
  • faiblesse musculaire ;
  • douleurs abdominales ;
  • perte de pilosité sur le corps ;
  • diarrhée ou constipation ;

crise surrénale.

Une crise surrénale peut entraîner une chute soudaine (et potentiellement mortelle) des taux de cortisol. Il s’agit notamment :

  • d’hypotension ;
  • de perte de conscience ;
  • de déshydratation due à des vomissements et à une diarrhée ;
  • un accès soudain de douleur sévère dans le bas du dos, l’abdomen ou les jambes.

Types de dosages du taux de cortisol

Types de dosages du taux de cortisol

Une analyse du taux de cortisol dans l’urine sur 24 heures va permettre de mesurer la quantité totale de cortisol libre urinaire sur une durée de 24 heures. Par contraste, les analyses de sang ou de salive ne mesurent les taux de cortisol qu’à un moment donné dans le cycle diurne.

Cependant, alors que l’analyse d’urine ne mesure que la présence de cortisol libre, les analyses de sang mesurent à la fois le cortisol libre et lié aux protéines. Le taux de cortisol sanguin est utile aux médecins pour l’établissement du diagnostic de la maladie d’Addison et de l’insuffisance surrénale, ces deux conditions ayant en commun un dysfonctionnement des glandes surrénales.

Certaines personnes éprouvent du stress lors d’une prise de sang, ce qui est susceptible d’en affecter le résultat. Le cortisol se libère souvent en réponse au stress. Pour cette raison, les médecins peuvent préférer effectuer un prélèvement de salive à une prise de sang.

Dans certains cas, le médecin pourra prescrire à la fois une analyse d’urine et une analyse de sang à divers moments de la journée. Cette combinaison d’examens va aider le médecin à déterminer les modalités de variation des taux de cortisol dans la journée, ainsi que l’accumulation d’un ensemble plus large de données concernant les conditions affectant éventuellement les taux de cortisol.

Analyse du cortisol urinaire

Le dosage du cortisol dans les urines est indolore et n’implique qu’une miction ordinaire. Le cortisol se mesure à partir d’un échantillon d’urine recueilli sur une période de 24 heures.

La procédure de collecte se déroule de la manière suivante :

  • Le jour 1, vous urinez dans les toilettes au lever et vous tirez la chasse d’eau pour évacuer ce premier échantillon.
  • Pour le reste de la journée, recueillez toutes les urines dans un récipient spécial et stockez-le dans un endroit frais.
  • Le jour 2, urinez dans le récipient spécial au réveil.
  • Rapportez le récipient au laboratoire dès que possible.

Analyse du cortisol urinaires for Infants

Les parents de nourrissons devront laver la zone autour de l’urètre du bébé et mettre en place une poche spéciale destinée à recueillir l’échantillon. Pour un garçon, placer la poche sur le pénis. Pour une fille, placer la poche sur ses parties génitales. Placez ensuite la couche par-dessus cette poche.

Les échantillons sont à prélever sur la même période de 24 heures que pour les adultes. Il sera nécessaire de vérifier la poche tout au long de la période de prélèvement, ainsi que de changer la poche chaque fois que bébé a uriné. Versez chaque échantillon dans le récipient de collecte et conservez ce récipient dans un endroit frais. Retournez le récipient au laboratoire dès que possible.

Préparation

Votre prestataire de soins de santé pourra vous demander d’arrêter de prendre tous médicaments susceptibles d’interférer avec la précision du dosage. Ces médicaments incluent notamment :

  • diurétiques ;
  • œstrogènes ;
  • glucocorticoïdes ;
  • kétoconazole ;
  • lithium ;
  • antidépresseurs tricycliques.

Les parents de nourrissons effectuant le test pourront souhaiter se munir de poches de prélèvement supplémentaires pour le cas où bébé parviendrait à se débarrasser de la poche.

Résultats du test

Résultats du test

La fourchette normale pour le cortisol est indiquée en microgrammes par 24 heures (mcg/24 h). Cependant, les fourchettes normales peuvent varier légèrement entre les divers labos.

Résultats anormaux

La présence de résultats anormaux peut être due à un certain nombre de conditions.

Le syndrome de Cushing est un ensemble de symptômes dus à des taux de cortisol élevés. Les motifs peuvent en être les suivants :

  • une surproduction de cortisol due à une tumeur dans la glande surrénale ;
  • une surproduction d’ACTH due à une tumeur de l’hypophyse (maladie de Cushing, qui est une forme du syndrome de Cushing) ;
  • surproduction d’ACTH due à une tumeur extérieure à l’hypophyse ;
  • ingestion de substances qui font augmenter les taux de cortisol ;
  • dépression ou stress sévères.

La présence de taux de cortisol faibles peut éventuellement être due à une production insuffisante de cortisol dans les glandes surrénales, ou bien à une production insuffisante d’ACTH dans l’hypophyse (glande pituitaire). Si les glandes surrénales ne produisent pas suffisamment de cortisol, il s’agit d’une maladie d’Addison (ou insuffisance surrénale primaire). Le dysfonctionnement de l’hypophyse entraîne une insuffisance surrénale secondaire.

Des analyses supplémentaires pourront s’avérer nécessaires pour établir le diagnostic de l’une de ces conditions.

D'autres articles

Qu’est-ce que le décollement prématuré du placenta et pour quelles raisons faut-il s’en soucier ?

Irene

Cathétérisme cardiaque : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Urgences ophtalmiques : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Analyse de l’hormone lutéinisante (LH) dans le sang : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Hyperplasie surrénale congénitale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Bronchoscopie avec biopsie transbronchiale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene