tigrou-sait-tout.fr
Fibrillation-ventriculaire
Sante et Beaute

Fibrillation ventriculaire : définition, cause, symptômes, traitement

La fibrillation ventriculaire (FV) est une pathologie qui se caractérise par un rythme anormal du cœur. Le cœur bat normalement à un rythme régulier et stable, mais en cas de fibrillation ventriculaire, le cœur bat rapidement et à un rythme irrégulier.

Il s’agit d’une urgence médicale qui peut être provoquée par une crise cardiaque.

Symptômes

Lorsque la FV survient, les deux ventricules (chambres) de la partie inférieure du cœur ne parviennent pas à pomper suffisamment de sang vers le reste du corps. Cela fait chuter la pression artérielle rapidement et empêche le sang de circuler dans l’organisme. En conséquence, le sang ne parvient pas jusqu’aux organes vitaux.

Bien que l’évanouissement ou la perte de conscience soit le symptôme le plus courant de la FV, les symptômes précoces incluent :

  • douleurs thoraciques ;
  • vertiges ;
  • nausées ;
  • palpitations cardiaques rapides ;
  • essoufflement.

Ces symptômes précoces peuvent survenir une heure ou moins avant l’évanouissement ou la perte de connaissance.

Contactez immédiatement les services d’urgence en cas de symptômes de FV.

Si vous ressentez des symptômes de FV, demandez à quelqu’un d’appeler les services d’urgence. Si vous soupçonnez que quelqu’un de votre entourage est en train de connaître une FV, appelez les services d’urgence.

Causes

Bien que la cause exacte de la FV soit inconnue, le problème survient généralement suite à des interruptions dans les impulsions électriques qui contrôlent le rythme cardiaque. Une crise cardiaque ou une perte de circulation sanguine vers le cœur peuvent entraîner une FV.

La FV commence souvent par une tachycardie ventriculaire, une fréquence cardiaque très rapide qui change les impulsions électriques dans le cœur. Cela se produit le plus souvent chez les personnes qui présentent du tissu cicatriciel provenant de crises cardiaques précédentes ou des lésions du muscle cardiaque dues à des pathologies cardiovasculaires. Si elle n’est pas traitée, la tachycardie ventriculaire a de grandes chances d’entraîner une FV.

Effets

Effets

Le transport à l’hôpital d’une personne atteinte de FV est essentiel. Selon le site PubMed Health, le taux de survie d’une personne atteinte de FV et qui n’est pas hospitalisée est seulement de 2 à 25 % (PubMed Health).

Le décès peut survenir dans l’heure qui suit le déclenchement de la pathologie. Autres complications potentielles :

  • coma ;
  • perte de la fonction nerveuse ;
  • modification du fonctionnement mental.

Diagnostic

Votre médecin pourra utiliser des examens pour déterminer si vous présentez un risque de FV. Exemples :

  • radiographie pour examiner le cœur
  • échocardiogramme, dans lequel les ondes sonores sont utilisées pour créer une image du cœur en action
  • étude électrophysiologique, par laquelle des électrodes sont placées sur le cœur pour surveiller le fonctionnement électrique du cœur
  • surveillance Holter, par laquelle des électrodes sont attachées au thorax et reliées à un petit appareil appelé système Holter. Cet examen surveille le rythme cardiaque au cours d’une période de temps fixée par le médecin (généralement 24 heures).
  • test d’effort, au cours duquel le cœur est surveillé pendant que vous faites de l’exercice ;
  • tests de l’alternance de l’onde T, qui surveille de légers changements dans l’onde T de l’électrocardiogramme au cours d’exercice doux. Une onde T est l’une des ondes cardiaques qui figurent sur un électrocardiogramme, elle représente une vision graphique de l’activité électrique du cœur. L’onde T est connue pour ses changements rapides et son comportement instable.

Cet examen peut être utile pour prédire un risque ; toutefois, au cours d’un événement de FV, un prestataire de santé doit effectuer un diagnostic rapide. Cela inclut le fait d’écouter votre cœur pour y détecter des battements. Le médecin pourra également utiliser un moniteur cardiaque pour examiner votre fréquence et rythme cardiaque.

Prévention

Un mode de vie sain est essentiel pour garder un cœur en bonne santé et prévenir la FV. Cela veut dire qu’il faut avoir une alimentation équilibrée et rester actif/-ive – par exemple, marcher 30 minutes par jour.

Si vous fumez, consultez votre médecin pour connaître les solutions qui vous permettraient d’arrêter. Le tabac peut affecter la souplesse de vos artères et la santé globale des cellules. Le fait de prendre des mesures pour arrêter de fumer peut avoir un effet spectaculaire sur votre santé cardiaque.

Le maintien d’un poids, d’une tension artérielle et d’un taux de cholestérol sains peut également vous aider à prévenir les problèmes cardiaques tels que la FV.

Traitement

Une personne qui présente une FV a de grandes chances de s’évanouir en raison de la perte d’apport sanguin vers le corps. En plus d’appeler les services d’urgence, le fait de pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire (RCP) ou d’administrer un choc électrique au cœur peut s’avérer vital à la survie.

Des compressions rapides et fortes sur le thorax d’une personne à un rythme de 100 pulsions par minute peuvent aider à faire circuler le sang jusqu’aux organes vitaux du corps. Les nouvelles recommandations suggèrent que les compressions thoraciques sont la manœuvre la plus importante et qu’elles devront être immédiatement effectuées pour maintenir la circulation. Le dégagement des voies aériennes et l’administration de réanimation par bouche-à-bouche sont secondaires. Si vous êtes formé(e) en RCP, vous pouvez administrer 30 compressions intercalées entre deux bouche-à-bouche. Continuez de pratiquer la RCP jusqu’à l’arrivée des urgences.

Une formation correcte en RCP peut sauver la vie d’un proche. Envisagez de vous inscrire à un cours de formation en RCP ou regardez les vidéos d’information courtes du site Internet de l’Association cardiaque américaine (American Heart Association, AHA).

Si un défibrillateur automatisé externe est disponible, utilisez cet appareil (qui fournit des impulsions électriques au cœur) si nécessaire. Ces dispositifs portables sont souvent disponibles dans les centres commerciaux, les aéroports, les hôpitaux, les clubs de gymnastique, les maisons de retraite et les écoles.

À l’hôpital

À votre arrivée à l’hôpital, le médecin surveillera votre rythme cardiaque et utilisera des scanners d’imagerie pour déterminer s’il existe des blocages quelconques dans le cœur qui ont entraîné l’arrêt cardiaque. Le médecin pourra également utiliser des traitements médicamenteux pour minimiser les battements cardiaques irréguliers ou pour augmenter le pompage du cœur.

Le médecin pourra également recommander un défibrillateur cardioverteur implantable qui surveille le rythme cardiaque et envoie des chocs si nécessaire pour augmenter ou diminuer le rythme cardiaque. Ceci est différent d’un pacemaker implanté étant donné que ce dernier envoie des impulsions constantes pour maintenir un rythme régulier.

Si l’une de vos artères coronaires est bloquée, il est possible que vous ayez besoin d’un cathétérisme cardiaque (insertion d’un tube mince dans le cœur) pour ouvrir l’artère. Un stent cardiaque (tube en fin treillis) peut également être implanté de façon permanente dans l’artère pour l’aider à s’ouvrir. Des types de chirurgie plus invasive telle qu’un pontage coronarien peuvent également être nécessaires. Un pontage coronarien consiste à relier une artère saine à une artère bloquée. Cela permet au sang de contourner l’artère bloquée et de couler sans problème par l’artère nouvellement attachée.

À l’avenir, vous pourrez vouloir acheter un défibrillateur automatisé externe que vous garderez chez vous. Les personnes qui sont à votre domicile pourraient utiliser cet appareil de secourisme pour restaurer votre rythme cardiaque en cas d’épisode de FV.

Article Resources

  • Coronary bypass surgery. (2010, July 1). Mayo Clinic. Retrieved July 29, 2012, from http://www.mayoclinic.com/health/coronary-bypass-surgery/MY00087
  • CPR & first aid: we help save lives and we teach you how. (n.d.). American Heart Association. Retrieved July 29, 2012, from http://www.heart.org/HEARTORG/CPRAndECC/CPR_UCM_001118_SubHomePage.jsp
  • Dugdale III, D. C., & Zieve, D. (2010, May 23). Electrocardiogram. National Library of Medicine – National Institutes of Health. Retrieved July 29, 2012, from http://www.nlm.nih.gov/medlineplus/ency/article/003868.htm
  • Kang, S., & Zieve, D. (2011, May 16). Intracardiac electrophysiology study (EPS). National Library of Medicine – National Institutes of Health. Retrieved July 29, 2012, from http://www.nlm.nih.gov/medlineplus/ency/article/003867.htm
  • Mikati, I., & Zieve, D. (2010, June 1). Holter monitor (24 hr.). National Library of Medicine – National Institutes of Health. Retrieved July 29, 2012, from http://www.nlm.nih.gov/medlineplus/ency/article/003877.htm
  • Mikati, I., & Zieve, D. (2010, June 1). Ventricular fibrillation. PubMed Health. Retrieved July 18, 2012, from http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmedhealth/PMH0004467/
  • Stiles, S. (2007, January 8). T-wave alternans test may predict ICD candidates most, least likely to need devices. Theheart.org. Retrieved July 29, 2012, from http://www.theheart.org/article/763767.do
  • Ventricular fibrillation. (2012, March 29). American Heart Association. Retrieved July 18, 2012, from http://www.heart.org/HEARTORG/Conditions/Arrhythmia/AboutArrhythmia/Ventricular-Fibrillation_UCM_324063_Article.jsp
  • Ventricular fibrillation. (2011, November 1). Mayo Clinic. Retrieved July 18, 2012, from http://www.mayoclinic.com/health/ventricular-fibrillation/DS01158/
  • Ventricular tachycardia and ventricular fibrillation. (n.d.). New York-Presbyterian Hospital. Retrieved July 18, 2012, from http://nyp.org/health/ventricular-tachycardia-fibrillation.html
  • Vorvick, L. J., Chen, M. A., & Zieve, D. (2011, May 23). Echocardiogram. National Library of Medicine – National Institutes of Health. Retrieved July 29, 2012, from http://www.nlm.nih.gov/medlineplus/ency/article/003869.htm
  • What is stress testing? (2011, December 14). National Heart, Lung and Blood Institute. Retrieved July 29, 2012, from http://www.nhlbi.nih.gov/health/health-topics/topics/stress/
  • Yanowitz, F. G. (n.d.). Lesson XI: T-wave abnormalities. The Alan E. Lindsay ECG Learning Center, University of Utah School of Medicine. Retrieved July 29, 2012, from http://library.med.utah.edu/kw/ecg/ecg_outline/Lesson11/index.html
  • Zieve, D., & Chen, M. A. (2011, May 23). Cardiac catheterization. National Library of Medicine – National Institutes of Health. Retrieved July 29, 2012, from http://www.nlm.nih.gov/medlineplus/ency/article/003419.htm

D'autres articles

Neuropathie fémorale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Encéphalite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Carcinome spinocellulaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Douleurs abdominales : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Analyse du cortisol urinaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cerebral Palsy : définition, cause, symptômes, traitement

Irene