tigrou-sait-tout.fr
Tremblement
Sante et Beaute

Tremblement : définition, cause, symptômes, traitement

Le tremblement est un mouvement rythmique non intentionnel et incontrôlable d’une partie de votre corps. Un tremblement peut se manifester dans n’importe quelle partie de votre corps et à tout moment. Il s’agit généralement d’un problème au niveau de la partie de votre cerveau qui contrôle vos muscles. Bien que le tremblement en lui-même ne soit pas grave, dans certains cas il peut être signe indicateur d’un trouble grave. La plupart des tremblements ne peuvent pas être traités, mais ils peuvent aussi disparaître d’eux-mêmes.

Il est important de noter que les spasmes musculaires, les contractions musculaires et les tremblements n’ont pas la même définition. On parle de spasme musculaire lorsqu’un muscle se contracte de manière involontaire. Une contraction musculaire correspond à un mouvement moteur fin non contrôlé d’une partie d’un muscle plus grand. Une contraction musculaire peut être visible sous la peau.

Types

Les tremblements peuvent être répartis en deux catégories : de repos ou d’action.

Les tremblements de repos se manifestent pendant que vous êtes assis ou allongé. Vous remarquerez que dès que vous bougez, le tremblement disparaît. Les tremblements de repos affectent souvent les mains ou les doigts.

Les tremblements d’action se manifestent pendant le mouvement de la partie du corps affectée. Les tremblements d’action sont divisés en plusieurs sous-catégories :

  • un tremblement intentionnel survient pendant un mouvement voulu, comme lorsque vous essayez de toucher votre nez avec votre doigt.
  • un tremblement postural survient lorsque vous maintenez une position en luttant contre la gravité, comme lorsque vous maintenez votre bras ou votre jambe en position tendue.
  • les tremblements spécifiques à une tâche spécifique surviennent pendant une activité précise, comme lorsque vous écrivez.
  • les tremblements cinétiques se produisent pendant le mouvement d’une partie de votre corps, comme lorsque vous bougez votre poignet vers le haut ou vers le bas.
  • les tremblements isométriques se manifestent pendant la contraction volontaire d’un muscle sans autre mouvement du muscle.

Catégories

Catégories

Outre leur classification par type, les tremblements peuvent également être rangés en fonction de leur apparence et de leur cause.

Les tremblements essentiels sont le type le plus courant de trouble neurologique moteur. Les tremblements essentiels sont souvent posturaux (ou intentionnels). Les tremblements essentiels peuvent être légers et non progressifs ou peuvent progresser lentement, en commençant d’un côté, puis en affectant les deux côtés en l’espace de quelques années.

Il était auparavant considéré que les tremblements essentiels n’étaient pas associés à de quelconques processus morbides ; cependant, des études récentes ont révélé un lien entre ces tremblements et une légère dégénérescence du cervelet (la partie du cerveau qui contrôle les mouvements moteurs). Les tremblements essentiels sont souvent associés à de légères difficultés pour marcher et pour entendre, et ils ont tendance à être héréditaires.

Un tremblement parkinsonien est généralement classé dans les tremblements de repos, et il est souvent le premier signe de la maladie de Parkinson. Il est causé par un endommagement de certaines parties du cerveau qui contrôlent les mouvements. Il se déclenche généralement après 60 ans. Il commence par toucher un membre ou un côté du corps, puis progresse de l’autre côté.

Les tremblements dystoniques surviennent de manière irrégulière et peuvent être soulagés en se reposant. Ils surviennent chez les personnes souffrant de dystonie, un trouble neurologique moteur caractérisé par des contractions musculaires involontaires qui entraînent des torsions et des mouvements répétitifs ou des postures anormales, comme une torsion du cou. Ils peuvent se manifester à n’importe quel âge.

Un tremblement cérébelleux est un type de tremblement intentionnel causé par des lésions ou des dommages au niveau du cervelet suite à un AVC, une tumeur ou une maladie, comme la sclérose en plaques. Il peut également être le résultat d’un alcoolisme chronique ou d’un abus de certains médicaments.

Un tremblement psychogénique peut se présenter sous la forme de l’un quelconque des types de tremblements. Il se caractérise par une sorte d’attaque soudaine et de rémission, par des changements dans la direction du tremblement et la partie du corps affectée, et par une nette baisse d’activité lorsque la personne est distraite. Les patients ayant des tremblements psychogéniques ont souvent un trouble de conversion (trouble psychologique qui se traduit par des symptômes physiques) ou une autre maladie psychiatrique.

Les tremblements orthostatiques sont des contractions musculaires rapides et rythmiques qui surviennent immédiatement après être resté debout. Ils sont souvent perçus comme un manque d’équilibre. Ils ne présentent aucun autre signe ou symptôme clinique, et cette impression de perte d’équilibre s’arrête dès que la personne s’assoit, qu’elle est soulevée ou qu’elle se met à marcher.

Les tremblements psychologiques sont généralement causés par une réaction à certains médicaments, un sevrage alcoolique ou certaines pathologies, comme l’hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang) ou une glande thyroïde hyperactive. Ils disparaissent généralement lorsque la cause est éliminée.

Causes

Des médicaments sous ordonnance, des maladies, des blessures, un facteur de stress et la caféine peuvent tous donner lieu à des tremblements.

Causes les plus courantes :

  • fatigue musculaire
  • consommation excessive de caféine
  • stress
  • vieillissement
  • faible taux de sucre dans le sang

Pathologies pouvant entraîner un tremblements :

  • accident vasculaire cérébral (AVC)
  • traumatisme cérébral
  • maladie de Parkinson (maladie dégénérative causée par une perte des cellules nerveuses qui produisent la dopamine)
  • sclérose en plaques (maladie auto-immune qui attaque le cerveau et la moelle épinière)
  • alcoolisme
  • hyperthyroïdie (lorsque l’organisme accroît anormalement les sécrétions de la glande thyroïde)

Tous les tremblements sont-ils dangereux ?

Quelquefois, les tremblements n’ont rien d’anormal. Lorsque vous êtes extrêmement stressé ou anxieux, ou si vous avez peur, vous aurez peut-être des tremblements. Lorsque cet état passe, les tremblements disparaissent généralement en même temps. Les tremblements font souvent partie de troubles qui affectent le cerveau, le système nerveux ou les muscles.

Si vous développez des tremblements non expliqués qui surviennent fréquemme, vous devriez contacter un médecin pour obtenir un diagnostic.

Diagnostic

Le médecin auscultera la zone concernée pendant un examen physique. Les tremblements sont visibles à l’œil nu ; cependant, la cause du tremblement ne peut pas être diagnostiquée sans test supplémentaire. Votre médecin vous demandera probablement d’écrire ou de tenir un objet devant lui afin d’évaluer la gravité de votre tremblement. Des échantillons de sang et d’urine sont souvent prélevés afin de détecter tout signe éventuel qui pourrait indiquer un dérèglement de la thyroïde ou tout autre trouble.

Le médecin pourra également vous demander de passer un examen neurologique. Cet examen sert à vérifier le bon fonctionnement de votre système nerveux. Il mesure vos réflexes, votre coordination, votre posture, la force de vos muscles, votre tonus musculaire et votre capacité à ressentir au toucher. Pendant l’examen, il se peut que le médecin vous demander de toucher votre nez du doigt, de dessiner une spirale ou de faire de quelconques autres exercices ou tâches.

Dans certains cas, votre médecin pourra vous demander de passer un électrocardiogramme. Ce test sert à mesurer l’activité musculaire involontaire et la réponse des muscles à une stimulation nerveuse.

Traitement

Le simple fait de traiter le trouble sous-jacent qui cause le tremblement peut suffire à s’en débarrasser. Toutefois, des médicaments peuvent également être prescrits pour traiter le tremblement lui-même.

Exemples de médicaments couramment prescrits pour traiter le tremblement :

  • bêta-bloquants : les bêta-bloquants sont normalement utilisés pour traiter les personnes ayant une pression artérielle élevée. Cependant, ils se sont également révélés efficaces pour réduire les tremblements chez certaines personnes.
  • tranquillisants : des tranquillisants, comme le Xanax, peuvent être prescrits pour atténuer les tremblements qui sont provoqués par l’anxiété.
  • les médicaments de traitement de crises : ces médicaments sont souvent donnés aux personnes qui ne peuvent pas prendre de bêta-bloquants et qui n’y sont pas réceptives.

Des injections de Botox peuvent également atténuer les tremblements. Ces injections chimiques sont souvent données aux personnes qui ont des tremblements affectant le visage et la tête.

Des séances de kinésithérapie peuvent être proposées pour renforcer vos muscles et améliorer votre coordination. Vous pouvez aussi atténuer vos tremblements en utilisant des poids et autres appareils prévus à cet effet autour des poignets par exemple, comme des bandes lestées.

Quelquefois, les personnes qui souffrent de tremblements particulièrement débilitants ne peuvent s’en débarrasser que par le biais d’une intervention chirurgicale de stimulation cérébrale. Pendant cette opération, le chirurgien insère une sonde électrique dans la portion de votre cerveau qui est responsable des tremblements. Une fois la sonde en place, un câble est introduit dans la sonde jusqu’à votre thorax, sous la peau. Le chirurgien place ensuite un petit appareil dans votre thorax et attache un câble à celui-ci. Cet appareil sert à envoyer des impulsions dans la sonde, ce qui permet d’empêcher le cerveau de déclencher des tremblements.

D'autres articles

Maladie de Parkinson : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Iléostomie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

5 parfums féminins qui ont marqué l’année 2021

administrateur

Douleurs abdominales : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pourquoi utiliser la crème de bave d’escargot en soins du visage ?

Tamby

Stéatose hépatique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene