tigrou-sait-tout.fr
démence
Sante et Beaute

Prise en charge à domicile de la démence : définition, cause, symptômes, traitement

La démence est une maladie qui affecte le cerveau. Les capacités mentales d’une personne atteinte de démence sont diminuées. Il peut s’agir notamment de troubles affectant la mémoire, la parole, la compréhension de la parole (aphasie) et la planification, ainsi que de difficultés à accomplir des tâches complexes. Ces problèmes empirent souvent avec le temps. Ils sont regroupés cliniquement sous le terme général de démence , mais peuvent résulter d’affections diverses, notamment de la maladie d’Alzheimer.

La démence affecte habituellement les personnes âgées. Selon l’Étude américaine de 2007 sur l’âge, la démographie et la mémoire, environ 14 % des adultes américains âgés de plus de 71 ans souffraient de démence en 2002 (Plassman, et al., 2007.)

Si vous vous occupez d’une personne atteinte de démence, vous pouvez utiliser certaines méthodes pour assurer son confort et sa sécurité.

Soins à domicile

Soins à domicile

Qui prendra les décisions financières et médicales pour cette personne quand elle n’en sera plus capable ?

  • Prenez note de ses préférences le plus tôt possible et consultez un juriste.
  • Établissez une tutelle, s’il y a lieu. Cette procédure permet de désigner une personne légalement responsable pour la protection des intérêts du patient atteint de démence.

Comment répondrez-vous aux besoins du patient en matière de soins ?

Où vivra le patient ?

  • Pourra-t-il vivre sans danger seul à la maison ?
  • Devrait-il se rapprocher de sa famille ou venir vivre avec d’autres membres de sa famille ?

Objectifs des premières étapes de la prise en charge à domicile

Demandez à votre médecin comment :

  • s’assurer que le patient reste calme et orienté
  • s’assurer que l’habillage et la toilette sont faciles à effectuer
  • aider le patient à gérer ses troubles de mémoire
  • gérer les problèmes de comportement et de sommeil

Il est important de réduire la confusion du membre de la famille atteint de démence en :

  • établissant une routine quotidienne remplie d’activités simples
  • l’entourant de personnes et d’objets familiers
  • laissant quelques lumières allumées pendant la nuit
  • utilisant des pense-bêtes, notes, calendriers ou une liste d’activités
  • utilisant des repères visuels ou sonores afin d’identifier certains moments de la journée. Par exemple en ouvrant les fenêtres pour indiquer le matin et en mettant de la musique douce pour indiquer la nuit.
  • en faisant participer le patient autant que possible à des activités quotidiennes

Astuces utiles :

Faites des promenades avec votre proche. Cela peut aider à l’empêcher de déambuler et calmer son agitation ou son anxiété. Pensez à la possibilité d’acheter un bracelet d’identification et d’information médicale pour votre proche au cas où il se perdrait.

Faites-lui écouter de la musique à certains moments de la journée. Cela peut l’aider à maintenir un horaire et à améliorer ses habitudes de sommeil.

Encouragez les activités thérapeutiques comme les cours gratuits pour seniors, les hobbies ou d’autres activités qui plaisent au patient et auxquelles il est capable de participer.

Organisez et surveillez les repas pour vous assurer que le patient mange suffisamment et ne se déshydrate pas. Il se peut qu’il ait besoin de calories supplémentaires à cause de son agitation physique.

Aidez votre proche à maintenir une certaine indépendance. Les soins quotidiens comme l’habillement et la toilette peuvent devenir plus difficiles à mesure que la démence progresse. Cela peut forcer votre proche à devenir plus dépendant de son soignant. Il peut être difficile de gérer les émotions qui accompagnent la perte de l’intimité de la vie privée pour une personne atteinte de démence. Il est important de continuer à encourager l’indépendance autant que possible dans tous les aspects de la vie du patient.

Long terme

Tôt ou tard, une personne souffrant de démence aura besoin d’une surveillance et de soins 24 h/24 pour assurer sa sécurité. Pour pouvoir assurer ces soins, les solutions suivantes existent :

Les soins à domicile

Vous pouvez engager des soignants professionnels pour vous aider à vous occuper du patient à domicile, notamment des infirmières pour aider avec les aspects médicaux des soins, ou d’autres personnes pour aider avec le nettoyage ou les courses.

Centre de jour pour adultes

Un centre de jour pour adultes est ouvert pendant la journée de travail et offre aux patients la possibilité de participer à des activités et de se faire des amis. Ce centre vous permet d’aller travailler, ou il vous libère quand vous devez vous occuper d’autres choses.

Résidence service

Ces résidences offrent une assistance à l’autonomie grâce à un personnel disponible 24 h/24. Il est important de vérifier que la résidence de votre choix a l’habitude de travailler avec les personnes atteintes de démence.

Service hospitalier de long séjour

Ces services fournissent un niveau plus élevé de soins pour aider le patient à accomplir ses activités quotidiennes et à gérer ses symptômes. Ces services engagent des médecins et des infirmiers sur place pour surveiller les soins des résidents.

Gestion du stress

Gestion du stress

Si vous vous occupez d’une personne atteinte de démence depuis longtemps, il est possible que vous commenciez à ressentir les effets du stress et une certaine frustration, voire de la colère. Cela ne fait pas de vous une mauvaise personne. C’est simplement le signe que vous devriez prendre un peu de temps libre pour maintenir votre propre indépendance, votre santé et votre bien-être général. Souvenez-vous que vous ne pouvez prendre soin de quelqu’un d’autre que si vous prenez soin de vous-même.

L’évolution à long terme de la démence peut provoquer chez le patient des changements de comportement extrêmes qui le rendent par exemple violent ou agressif. Il est important de comprendre que ces changements font partie de la maladie et de demander le soutien de votre équipe médicale, de groupes de soignants, de votre famille et de vos amis.

Il existe beaucoup de ressources communautaires, notamment les infirmiers de nuit et les groupes de soutien, pour vous aider à éviter le stress des soignants. Des soins de répit sont offerts dans certains établissements comme solution temporaire pour vous donner le temps de respirer un peu.

Sources

Sources

Aux États-Unis, la Alzheimer’s Association fournit des renseignements, un tableau de messages en ligne et des liens menant à des groupes de soutien dans votre région. L’association parraine également des événements et des campagnes de sensibilisation pour informer la communauté sur la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence.

Bureau national de la Alzheimer’s Association

225 N. Michigan Ave., Fl. 17

Chicago, IL 60601-7633

No de téléphone : 312-335-8700

No de téléphone pour malentendants : 312-335-5886

Service d’assistance téléphonique 24h/24 : 800-272-3900

info@alz.org

http://www.alz.org/

L’association Family Caregiver Alliance fournit des renseignements pour les soignants, notamment sous forme d’ateliers. Elle fait aussi des recherches et mène une action pour le soutien des soignants familiaux.

785 Market St, Ste 750,

San Francisco, CA 94103

No de téléphone : 415-434-3388

No de téléphone : 800-445-8106

infor@caregiver.org

http://www.caregiver.org/

L’Institut national américain des troubles neurologiques et AVC (NINDS) fournit des renseignements sur les traitements et essais cliniques agréés pour les personnes atteintes de démence.

P.O. Box 5801

Bethesda, MD 20824

No de téléphone : 800-352-9424 or 301-496-5751

Télétype (pour les personnes utilisant un matériel adapté) : 301-468-5981

http://www.ninds.nih.gov/disorders/dementias/detail_dementia.htm

Article Resources

  • Alzheimer’s Association. (n.d.). Alzheimer’s Association. Retrieved June 25, 2012, from http://www.alz.org/
  • Dementia – home care. (September 26, 2011). National Library of Medicine – National Health Institutes. Retrieved June 25, 2012, from http://www.nlm.nih.gov/medlineplus/ency/article/007428.htm
  • Dementia: Hope Through Research. (May 16, 2012). National Institute of Neurological Disorders and Stroke (NINDS). Retrieved June 25, 2012, from http://www.ninds.nih.gov/disorders/dementias/detail_dementia.htm
  • Family Caregiver Alliance. (n.d.). Family Caregiver Alliance: National Center on Caregiving. Retrieved June 25, 2012, from http://www.caregiver.org/caregiver/jsp/home.jsp
  • Plassman, B.L., Langa, K.M., Fisher, G.G., Heeringa, S.G., Weir, D.R., Ofstedal, M.B., Burke, J.R., Hurd, M.D., Potter, G.G., Rodgers, W.L., Steffens, D.C., Willis, R.J. & Wallace, R.B. (2007). Prevalence of dementia in the United States: The aging, demographics, and memory study. Neuroepidemiology, 29,125–132. Retrieved July 2, 2012, from http://www.healthjournalism.org/resources-reports-details.php?id=48 Association of Healthcare Journalists, http://www.healthjournalism.org/resources-reports-details.php?id=48
  • Russell, Doug, de Benedictis, Tina & Saisan, Joanna. Dementia and Alzheimers Care: Planning and Preparing for the Road Ahead. (May 2012). Helpguide.org. Retrieved June 25, 2012, from http://www.helpguide.org/elder/alzheimers_disease_dementias_caring_caregivers.htm

D'autres articles

Maladie de Parkinson : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Sclérose tubéreuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Anémie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

E. coli Infection : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Frottis du liquide cérébro-spinal : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Démence vasculaire/infarctus cérébral : définition, cause, symptômes, traitement

Irene