tigrou-sait-tout.fr
Nausees-et-vomissements
Sante et Beaute

Nausées et vomissements : définition, cause, symptômes, traitement

Un vomissement est un réflexe incontrôlable expulsant le contenu de l’estomac par la bouche. On appelle également cela être malade ou rendre . La nausée est le terme utilisé pour décrire la sensation que vous pourriez vomir, sans pour autant effectivement vomir.

Les deux symptômes sont très courants et peuvent être imputés à des facteurs très divers. Ils surviennent aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte, et sont probablement plus courants chez les femmes enceintes et les patients traités pour un cancer.

Causes

Nausées et vomissements peuvent survenir ensemble ou séparément. Ils peuvent être le résultat de multiples causes physiques et psychologiques.

Nausée

Les causes les plus courantes de la nausée sont une douleur intense (liée d’ordinaire à une blessure ou à une maladie) et le premier trimestre de la grossesse. Il existe également d’autres causes possibles, telles que le mal des transports, le stress émotionnel, l’indigestion, l’intoxication alimentaire, les virus et l’exposition à des toxines chimiques. Si vous êtes atteint(e) d’une pathologie de la vésicule biliaire, il est également probable que vous vous sentirez nauséeux/nauséeuse.

Certaines odeurs peuvent également donner la nausée. Il s’agit d’un symptôme très courant au cours du premier trimestre de la grossesse, mais les femmes enceintes ne sont pas seules à éprouver cette sensation. La nausée causée par la grossesse disparaît généralement au deuxième ou au troisième trimestre.

Vomissement chez l’enfant

Les causes les plus fréquentes de vomissement chez l’enfant sont les infections virales et les intoxications alimentaires. Néanmoins, le vomissement peut également être déclenché par le mal des transports, la toux, une forte fièvre ou une indigestion.

Chez le très jeune enfant, une occlusion intestinale peut également être cause de vomissements persistants. Les intestins peuvent être bloqués par une hernie, un calcul biliaire ou une tumeur. Ces cas de figure sont rares mais doivent être envisagés.

Vomissement chez l’adulte

Le vomissement est peu fréquent chez la plupart des adultes. Lorsqu’il survient, il est d’ordinaire causé par une infection bactérienne ou virale, ou par une intoxication alimentaire. Dans certains cas, le vomissement peut être causé par d’autres maladies, en particulier lorsqu’elles entraînent des maux de tête ou une forte fièvre.

Pathologies stomacales chroniques

Les pathologies stomacales chroniques (à long terme) sont souvent cause de nausées et de vomissements, de même que d’autres symptômes, tels que la diarrhée, la constipation ou des crampes d’estomac. Ces pathologies chroniques incluent les intolérances alimentaires comme l’intolérance au gluten (maladie cœliaque), aux protéines lactiques et au lactose.

Le syndrome du côlon irritable est une pathologie courante de l’estomac causant des ballonnements, nausées, vomissements et brûlures gastriques, de la fatigue et des crampes. Ces symptômes sont la conséquence d’une hyperactivité intestinale. Elle est habituellement diagnostiquée par l’identification des symptômes et l’exclusion d’autres pathologies stomacales et intestinales.

La maladie de Crohn (iléite régionale) est une maladie inflammatoire des intestins qui affecte d’ordinaire ceux-ci, bien qu’elle puisse survenir partout dans les voies digestives. La maladie de Crohn est une pathologie auto-immune dans laquelle le corps attaque ses propres tissus intestinaux sains, entraînant une inflammation, des nausées, des vomissements et des douleurs. Elle est, la plupart du temps, diagnostiquée par coloscopie, procédure permettant d’explorer le colon au moyen d’une petite caméra. Un échantillon de selles peut également être nécessaire.

Changements de mode de vie

Certains choix de mode de vie peuvent accroître vos chances de connaître des nausées et vomissements. La consommation d’une grande quantité d’alcool peut endommager les muqueuses intestinales ou réagir avec l’acide stomacal. Dans un cas comme dans l’autre, il en résultera des nausées et vomissements. Dans certains cas, une consommation excessive d’alcool peut être à l’origine de saignements des voies digestives.

Troubles alimentaires

Un trouble alimentaire (situation dans laquelle une personne ajuste ses habitudes et comportements alimentaires en fonction d’une image corporelle anormale) peut également être cause de nausées et de vomissements. Dans la boulimie, le vomissement est délibérément induit dans le but de purger l’estomac de tout aliment consommé. Les personnes atteintes d’anorexie nerveuse peuvent également connaître des nausées imputables à la sous-alimentation et à l’acide stomacal.

Pathologies graves

Bien que plus rarement, il arrive que les vomissements soient un symptôme d’une pathologie plus grave. Il peut notamment s’agir de la méningite, de l’appendicite, d’une commotion, d’une tumeur du cerveau et de mots de tête migraineux. Les vomissements persistants doivent toujours être étudiés par un médecin.

Soins d’urgence

Soins d’urgence

Si vous souffrez de nausées ou de vomissements durant plus d’une semaine, consultez un médecin. Dans la plupart des cas, les vomissements disparaissent au bout de six à 24 heures.

Moins de 6 ans

Des soins urgents doivent être administrés à tout enfant de moins de 6 ans :

  • atteint à la fois de vomissements et de diarrhées ;
  • présentant des symptômes de déshydratation, et notamment une peau fripée, de l’irritabilité, un pouls faible ou un état de conscience limité ;
  • vomissant depuis plus de deux ou trois heures ;
  • dont la température corporelle excède 37.7 °C (100° F) ;
  • qui n’a pas uriné depuis plus de six heures.

Plus de 6 ans

Les enfants de plus de six ans doivent recevoir des soins médicaux urgents lorsque :

  • la durée des vomissements excède 24 heures ;
  • il existe des symptômes de déshydratation ;
  • l’enfant n’a pas uriné depuis plus de six heures ;
  • la fièvre excède 38.8 °C (102° F).

Adultes

Lorsqu’ils présentent l’un ou l’autre des symptômes suivants, les adultes doivent consulter d’urgence un médecin :

  • un violent mal de tête ;
  • une raideur de la nuque ;
  • léthargie ;
  • la confusion ;
  • la présence de sang dans les vomissures ;
  • un pouls rapide ;
  • une respiration rapide ;
  • une fièvre supérieure à 38.3 °C (101° F) ;
  • une moindre réactivité ;
  • une diarrhée et des vomissements ;
  • de violentes douleurs abdominales.

Traitement

Il existe divers moyens d’atténuer les nausées et vomissements, à la maison et avec des médicaments prescrits par votre médecin.

Auto-traitement de la nausée

  • Consommer uniquement des aliments légers et simples, comme du pain ou des biscuits.
  • Éviter les aliments dont la saveur est forte, très sucrés, gras ou frits.
  • Boire des liquides frais.
  • Éviter toute activité après avoir mangé.
  • Faire des repas plus légers et plus fréquents.

Auto-traitement des vomissements

  • Boire de grandes quantités d’eau pour rester hydraté(e).
  • Éviter les aliments solides de toute nature tant que les vomissements ne sont pas finis.
  • Reposez-vous.
  • Évitez de consommer des médicaments susceptibles de perturber le fonctionnement de votre estomac (anti-inflammatoires, corticostéroïdes et anticoagulants).
  • Utilisez une solution de réhydratation orale pour remplacer les électrolytes perdus.

Soins médicaux

Avant de prescrire un traitement, votre médecin vous posera des questions pour savoir quand les nausées et vomissements ont débuté et quand ils atteignent leur paroxysme. Il vous demandera vos habitudes alimentaires et si quelque chose réduit ou aggrave les nausées ou vomissements.

Des médicaments peuvent être utilisés pour contrôler les nausées et vomissements ; certains peuvent être pris durant la grossesse. Il s’agit notamment du dolasétron (Anzemet), du granésitron (Granisol) et de la triméthobenzamide (Tigan).

Complications

La plupart des nausées et vomissements disparaissent d’eux-mêmes, à moins qu’ils ne soient la conséquence d’une pathologie chronique sous-jacente. Toutefois, des vomissements peuvent causer une déshydratation et être cause de dénutrition. Vos cheveux et ongles peuvent devenir plus fins et cassants, et les vomissements constants peuvent dégrader l’émail de vos dents.

Prévention

Vous pouvez éviter les nausées en consommant des repas légers tout au long de la journée, en prenant votre temps pour manger et en vous reposant après les repas. Certaines personnes préviennent leurs nausées en évitant certains groupes d’aliments, ainsi que les nourritures épicées.

Si vous éprouvez une sensation de nausée, consommez des biscuits avant de vous lever et efforcez-vous de consommer des aliments à forte teneur en protéines (fromage ou viande maigre) avant de vous coucher.

Si vous vomissez, essayez de boire de petites quantités de liquide sucré (soda ou jus de fruit) ou de ginger-ale, ou encore de manger du gingembre dans le but de tenter de calmer votre estomac. Évitez les jus de fruits acides, tels que le jus d’orange, car votre estomac pourrait en être perturbé.

Dans le cas du mal des transports, des médicaments en vente libre (meclizine (Bonine)), peuvent en réduire les effets. Limiter la consommation d’encas lors des trajets en voiture et encourager toute personne sujette au mal des transports à regarder droit devant-elle.

D'autres articles

Perte de poids et âge : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Bronchoscopie avec biopsie transbronchiale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Mal de tête : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome de Guillain-Barré : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Endocardite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tests de dépistage du cancer de la prostate : définition, cause, symptômes, traitement

Irene