tigrou-sait-tout.fr
rhume
Sante et Beaute

Traitement du rhume par la médecine non conventionnelle : définition, cause, symptômes, traitement

Un certain nombre de traitements complémentaires et de traitements de la médecine non conventionnelle peuvent aider à réduire la gravité et la durée du rhume. Les traitements de la médecine non conventionnelle produisent généralement moins d’effets secondaires, et parfois même aucun effet secondaire, et ils peuvent souvent être utilisés conjointement avec des traitements standard. Toutefois, consultez toujours votre médecin avant d’y avoir recours.

Remèdes maison

Il existe plusieurs traitements autres que des médicaments qui peuvent atténuer les symptômes du rhume.

Boire beaucoup de liquides.

Les liquides (tout particulièrement l’eau) sont nécessaires pour permettre à votre système immunitaire de fonctionner correctement ; ils réduisent la congestion et contribuent à éviter la déshydratation. Évitez la caféine, les boissons gazeuses caféinées et l’alcool car tous ces produits peuvent contribuer à la déshydratation.

Se gargariser

Se gargariser avec de l’eau tiède ou de l’eau salée aide à réduire l’inflammation en cas de mal de gorge ou de gorge irritée. Gargarisez-vous avec entre 1/4 et 1/2 cuillerée à café de sel dissout dans un verre d’eau tiède de 20 cl. Recommencez plusieurs fois par jour.

Irrigation nasale.

L’irrigation nasale avec une solution saline permet d’évacuer l’excédent de mucus et peut aider à décongestionner. Une étude a révélé que l’utilisation de l’eau du robinet est aussi efficace qu’une solution saline pour décongestionner, mais les raisons n’en sont pas connues. Il existe des lavages nasaux isotoniques et hypertoniques : tous les deux contiennent du sel, mais le lavage hypertonique a une concentration plus élevée en sel qui cause une sensation de brûlure chez certaines personnes. Les recherches montrent que l’utilisation d’une solution de lavage nasal à l’eau de mer peut aider à prévenir la réapparition du rhume ou de la grippe chez les enfants. Il existe des solutions de lavage à l’eau de mer qui sont spécialement conçues pour les adultes, et d’autres pour les enfants. Renseignez-vous auprès de votre pédiatre.

Boire beaucoup de liquides.

Buvez autant que vous pouvez. Boire des liquides, comme de l’eau, du jus, de la soupe ou du bouillon chaud contribue à désépaissir le mucus dans votre gorge et aide à expulser l’excès de mucosité en toussant. Les boissons chaudes comme le thé aident aussi à réduire la quantité de mucus et apaisent la gorge irritée. Il est également important de noter que boire permet de reconstituer la quantité de liquides évacués de notre organisme de manière excessive à cause d’une fièvre ou de la production de mucus.

Soupe au poulet

Il ne s’agit pas simplement d’une croyance traditionnelle à laquelle se rallient les familles depuis le 12e siècle ; la recherche a révélé que la soupe au poulet a des vertus anti-inflammatoires qui peuvent atténuer les symptômes du rhume et de la grippe. Elle aide également à évacuer le mucus, ce qui à son tour décongestionne les voies respiratoires.

Vaporisateur ou humidificateur à vapeur froide

Ces appareils permettent d’humifier l’air lorsqu’il est sec afin d’apaiser la toux sèche ou la gorge irritée. Veillez à bien changer l’eau de votre humidificateur tous les jours pour éviter la croissance des bactéries. Vous pouvez aussi utiliser de l’eau distillée ou déminéralisée.

Repos

Se reposer sans modération permet à votre organisme de lutter contre l’infection et de guérir plus rapidement. De plus, si vous êtes cloué au lit, dites-vous qu’au moins vous ne contaminez pas les autres.

Miel

Cet édulcorant naturel possède des propriétés anti-inflammatoires et soulage la gorge irritée. Ajoutez une cuillerée à café de miel dans votre thé par exemple.

Plantes et compléments alimentaires

Selon certaines croyances, plusieurs plantes aideraient à atténuer les symptômes du rhume ou réduiraient sa durée. Néanmoins, ces affirmations sont controversées, et les études réalisées jusqu’à présent sur les remèdes de la médecine non conventionnelle produisent des résultats mitigés. Par ailleurs, comme les remèdes à base de plantes ne sont pas normalisés, la quantité d’herbe dans un produit peut varier considérablement. Il n’y a aucun moyen de connaître la qualité de la plupart de ces remèdes ; c’est pourquoi il est particulièrement important de faire son choix à partir de marques connues ou de faire ses achats dans des magasins de bonne réputation. Si vous voulez essayer des plantes ou des compléments alimentaires, parlez-en à votre médecin avant de vous lancer pour vous assurer qu’ils ne risquent pas d’interférer avec les éventuels médicaments en vente libre ou sur ordonnance que vous prenez actuellement. Beaucoup de ces remèdes ne sont pas recommandés pour les enfants ; il est donc vivement conseillé de ne pas les utiliser sans en parler à votre pédiatre au préalable. Exemples de plantes et de compléments alimentaires qui peuvent aider à atténuer les symptômes du rhume :

L’échinacée

Les recherches effectuées sur cette plante en vue de déterminer si elle avait des effets sur la prévention ou l’atténuation des symptômes du rhume ont conduit à des résultats mitigés. Certaines études montrent que l’échinacée peut soulager les symptômes du rhume de façon modérée ou réduire leur durée, en particulier si la plante est prise dès la première apparition des symptômes. D’après d’autres études, il n’a pas été possible de montrer un impact significatif sur les symptômes ou sur leur durée. Différentes parties de la plante peuvent être utilisées dans ces remèdes, et leur concentration varie également, de sorte qu’il est difficile de savoir ce que vous prenez. Il est recommandé de choisir des produits de marques réputées. Les effets secondaires de l’échinacée peuvent inclure de la diarrhée, et comme des interactions avec certains médicaments sont possibles, veuillez demander conseil à votre médecin.

Vitamine C

Les avis sont partagés en ce qui concerne les bénéfices de la vitamine C, mais certaines études semblent suggérer qu’à haute dose la vitamine C peut entraîner une légère réduction de la durée et de la sévérité des symptômes du rhume. Il est possible qu’elle soit surtout efficace à titre préventif car dans une étude sur des coureurs de marathons, des skieurs et des soldats sujets à un stress physique substantiel ou exposés à des températures très froides, les personnes ayant pris de grandes quantités de vitamine C avaient eu environ 50 % de rhumes en moins.

Zinc

Ce minéral a semblé prometteur à une certaine époque. Les recherches n’ont pas permis d’établir que l’administration de zinc par voie nasale ou en pastilles dès les premiers signes d’un rhume pouvait réduire plus que marginalement la sévérité et la durée des symptômes. En outre, comme les sprays nasaux au zinc ont été associés à une perte permantente de l’odorat, leur utilisation est strictement déconseillée, et les experts sont partagés quant à l’utilisation de pastilles de zinc.

Hydraste du Canada

Cette plante a été utilisée pour traiter des rhumes et d’autres infections des voies respiratoires. Dans ce cas également, les opinions sur son efficacité varient. L’hydraste du Canada est souvent combiné avec l’échinacée. Les femmes enceintes devraient s’abstenir de prendre de l’hydraste du Canada, et cette plante n’est pas appropriée pour les nourrissons et les enfants.

Approches consistant à rapprocher le corps et l’esprit

Le stress et les angoisses peuvent affaiblir le système immunitaire, ce qui vous rend plus vulnérable au rhume. Les techniques qui réduisent le stress peuvent également réduire l’incidence des rhumes. Il pourra s’agir des facteurs suivants :

  • Médicaments
  • Yoga
  • Relaxation musculaire progressive
  • Imagerie guidée

Acupuncture

L’acupuncture consiste à insérer de fines aiguilles à des endroits spécifiques de votre corps. Certaines études suggèrent que ce traitement chinois ancien peut aider à renforcer le système immunitaire et réduire ainsi votre risque de vous enrhumer. Demandez à votre médecin si l’acupuncture est sans danger pour vous.

Aromathérapie

Comme l’aromathérapie aide à promouvoir la relaxation et à réduire le stress, elle peut abaisser votre risque de vous enrhumer. Essayez de dormir sur un oreiller rempli de fleurs adoucissantes ou de plantes comme la camomille ou la lavande pour aider à réduire le stress et les angoisses.

D'autres articles

Scoliose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Narcolepsie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le CBD est-il bon pour les seniors ?

Journal

Diagnostic du cancer du col utérin : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Qu’est-ce que le décollement prématuré du placenta et pour quelles raisons faut-il s’en soucier ?

Irene

Urines sanglantes : définition, cause, symptômes, traitement

Irene