tigrou-sait-tout.fr
saut parachute
Sports et Loisirs

Saut en parachute : tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Notez cet article

Qu’on ait déjà testé ou pas, l’idée de sauter en parachute laisse rarement impassible. Il s’agit d’une activité sportive qui fournit des sensations fortes. Cela peut faire l’objet d’interrogations et même d’inquiétude, surtout la première fois. Dans ce contexte, sachez que les baptêmes se déroulent le plus souvent en tandem avec un professionnel. Avant de faire le grand saut, voici l’essentiel à savoir.

Condition physique

Avant un saut en parachute, il est important d’avoir une bonne condition physique. Il ne s’agit pas d’être un athlète de haut niveau, mais d’être en bonne santé. Sachez que la pratique de cette activité est déconseillée dans les cas suivants :

  • Les grossesses ;
  • Les douleurs dorsales ;
  • Les problèmes cardiaques ;
  • Les problèmes ORL relatifs à la décompression.

En général, les centres exigeront une attestation de non-contre-indication délivrée par votre médecin. Il reviendra à ce dernier de déterminer votre aptitude ou non à pratiquer le saut en parachute.

Sauter en parachute : pour quels âge et poids ?

Des conditions sont également relatives à l’âge et au poids si vous souhaitez sauter en parachute. Une autorisation parentale est obligatoire pour les moins de 18 ans. Dans certains centres, les moins de 15 ans ne sont pas admis à sauter. Quant au poids, le minimum requis est de 40 kg pour une personne. Le maximum autorisé dans le cas d’un saut en tandem est compris entre 90 et 95 kg. Ces limitations permettent d’écarter tout risque d’accident.

Comment se vêtir ?

L’habillement n’est pas à négliger pour sauter en parachute. Les habitués de ce sport vous le diront. Il est recommandé de se vêtir chaudement, car les températures sont très basses en altitude. Vous pourrez garder vos lunettes si vous en portez, mais les lentilles de contact sont préférables. Le centre vous fournira des lunettes de chute et l’ensemble du matériel technique.

Quant aux chaussures, vous devriez éviter les montantes avec des lacets. Préférez des modèles plus simples et que vous pourriez aisément retirer en vol au besoin.

Quelles précautions prendre ?

Ne sautez pas dans le vide le jour suivant une plongée sous-marine. Votre organisme risquerait de ne pas supporter cette pression. Il en est de même si vous avez ingurgité de l’alcool dans un délai de moins de 24 heures. Cela vous évitera d’avoir des nausées, de vomir ou de vous sentir mal. Vous devrez prendre le temps d’être stable avant de pouvoir sauter en parachute. C’est le meilleur moyen d’en profiter et de ressentir les sensations fortes.

S’alimenter avant le saut est fortement conseillé, car cette activité nécessitera pas mal d’efforts. Cependant, les aliments saturés de gras, la charcuterie et les chips sont à éviter. En lieu et place, privilégiez ceux riches en vitamines et les sucres lents. Les féculents, les céréales, les fruits et les produits laitiers sont également de bonnes options.

Réussir son saut en parachute implique le respect de ces différents points. Vous devrez également vous conformer aux règles de sécurité énumérées par le moniteur. Posez des questions au besoin, pour avoir une meilleure compréhension de l’ensemble de la procédure du décollage de l’avion à l’atterrissage en parachute.

D'autres articles

Comment choisir la meilleure luge pour enfant et éviter les incidents ?

Tamby

Comment choisir une première colonie de vacances ?

Tamby

Short de bain homme : nos conseils pour passer un été stylé

Tamby

Bien choisir sa doudoune pour le ski

Tamby

Loisirs originaux et efficaces pour les enfants : quelles options ?

Emmanuel

Les aliments à consommer après votre entraînement

Tamby

Leave a Comment