tigrou-sait-tout.fr
Boutons de fièvre et aphtes
Sante et Beaute

Boutons de fièvre et aphtes : définition, cause, symptômes, traitement

Les boutons de fièvre et les aphtes créent des abrasions buccales qui sont douloureuses. Le bouton de fièvre est une éruption cutanée qui apparaît sur les lèvres, les gencives et d’autres parties de la bouche. Il arrive que ces boutons de fièvre apparaissent même à l’intérieur du nez. Les aphtes sont des ulcères ordinairement situés à l’intérieur de la bouche. Semblables à des ulcères, les aphtes sont de couleur jaune et blanche. Les boutons de fièvre (comme les aphtes) sont très contagieux. Les aphtes ne se transmettent pas d’une personne à une autre. Dans la plupart des cas, ni les boutons de fièvre ni les aphtes ne nécessitent une consultation médicale, même s’il y a des exceptions.

La principale cause du bouton de fièvre est le virus de l’herpès labial ou simplex (HSV-1). Il existe deux types d’herpès : en règle générale le virus de l’herpès de type 1 est responsable de l’herpès labial (boutons de fièvre), tandis que le virus de type 2 provoque l’herpès génital. Ces deux types de virus peuvent toutefois affecter les tissus buccaux. Chaque bouton de fièvre contient un fluide contenant le virus. Le virus de l’herpès simplex se propage d’une personne à une autre par échange de salive (baisers, partage de verres, couverts), ainsi qu’en touchant les mains d’autres personnes qui ont été en contact avec l’aphte. Une fois l’aphte disparu, le virus reste actif dans l’organisme pour toujours. Certains facteurs peuvent augmenter la fréquence des éruptions. Ces facteurs déclencheurs incluent notamment :

  • une surexposition aux rayons solaires ;
  • une déficience du système immunitaire ou maladie (rhume, par exemple) ;
  • des périodes de stress élevé.

Sa cause véritable est inconnue. Certains des facteurs déclencheurs et des facteurs qui contribuent couramment à la formation des aphtes :

  • changements hormonaux juste avant les règles ;
  • abrasion à l’intérieur de la bouche ;
  • consommation de boissons ou aliments chauds ;
  • maladies intestinales (maladie de Crohn ou colite ulcéreuse) ;
  • carences en vitamine B12 ;
  • traitement par chimiothérapie ;

Les boutons de fièvre et les aphtes ne relèvent généralement pas des situations d’urgence, les plaies disparaissant au bout de quelques jours à deux semaines. Les aphtes récurrents et fréquents peuvent signaler une condition médicale sous-jacente grave (un cancer de la bouche, par exemple). Si les plaies ne disparaissent pas au bout de quelques jours ou si elles s’aggravent, il est vivement conseillé de consulter un médecin dans les meilleurs délais afin d’améliorer le pronostic. De même, si vous vous demandez si vous avez le virus de l’herpès simplex, consultez un médecin afin de déterminer si vous êtes ou non contagieux/contagieuse.

Si les solutions de traitement préventif à domicile (telles que celles indiquées ci-après), ne permettent pas de réduire les symptômes de boutons de fièvre ou d’aphtes, consultez un médecin afin d’exclure des conditions plus sérieuses, ainsi que pour mettre en place des solutions de traitement supplémentaires.

Solutions de traitement à domicile

Il existe un certain nombre de mesures à mettre en œuvre à domicile pour réduire les symptômes de boutons de fièvre ou d’aphtes.

Herpès labial (boutons de fièvre)

  • Un antalgique en vente libre en pharmacie (aspirine ou ibuprofène, par exemple) pourront contribuer à réduire la douleur.
  • Placez de la glace sur le bouton afin d’engourdir la zone, ce qui va réduire la gêne.
  • Les médicaments en vente libre en pharmacie qui contiennent du docosanol (Abreva, par exemple) pourront éventuellement contribuer à traiter et à réduire la durée des boutons de fièvre. Une application régulière pourra contribuer à sécher ces boutons.

Aphtes

  • Des médicaments en application topique (sans ordonnance) contenant de la benzocaine et des bains de bouche pourront contribuer à soulager temporairement la douleur.
  • Un apport adéquat en vitamine B12 (présente dans les produits laitiers, le poisson et les fruits de mer) pourra contribuer à réduire vos risques de développer davantage d’aphtes.
  • Éviter les aliments acides, chauds et épicés qui seraient susceptibles d’aggraver vos symptômes.
  • Limitez la consommation d’aliments susceptibles de se coller aux joues et aux gencives (chewing-gum, bonbons et chips, par exemple).

Déroulement de la consultation médicale

Votre médecin établira probablement un récapitulatif de vos symptômes, ainsi que de vos antécédents complets. Il ou elle examinera en outre votre bouche et les plaies buccales éventuelles. Afin de diagnostiquer si vous avez un bouton de fièvre ou un aphte, le médecin pourra éventuellement effectuer des examens.

Herpès labial (boutons de fièvre)

Le médecin pourra analyser le fluide provenant du bouton afin de dépister le virus de l’herpès simplex. En cas de résultat positif, le médecin pourra prescrire un médicament plus fortement dosé que les traitements en vente libre en pharmacie afin de réduire la durée de ces symptômes, ainsi que la fréquence de leur récurrence. Les recherches font apparaître que certains médicaments antiviraux sur prescription médicale sont la forme la plus efficace de traitement pour les HSV-1 et HSV-2. Plusieurs médicaments administrés par voie orale (comprimés) ou par injection sont disponibles :

  • Acyclovir
  • Famciclovir
  • Valacyclovir

En prise quotidienne, ces médicaments permettent de réduire la fréquence et la gravité des éruptions cutanées. Ils contribuent également à éviter qu’une personne infectée ne transmette le virus à d’autres personnes.

Aphtes

Le médecin ou le dentiste pourra éventuellement examiner l’intérieur de la bouche pour confirmer le diagnostic. En cas de suspicion de pathologie grave, le médecin pourra prescrire une formule sanguine afin de repérer la présence éventuelle de carences nutritionnelles ou d’une condition sous-jacente. Le médecin ou le dentiste pourra prescrire un antibiotique afin d’accélérer la guérison. Il ou elle pourra également prescrire un bain de bouche à base de tétracycline afin de soulager la douleur et d’accélérer la guérison.

Les boutons de fièvre et les aphtes sont généralement sans gravité. Si le diagnostic d’herpès labial (de type 1) est confirmé, votre bouton de fièvre est donc de nature contagieuse. Ces informations peuvent vous permettre d’éviter de transmettre ce virus à d’autres personnes. Dans de rares cas, les aphtes peuvent signaler la présence d’une pathologie sous-jacente grave, par exemple un cancer de la bouche, ou une autre pathologie grave. Votre pronostic est susceptible d’être meilleur en cas de consultation médicale rapide.

Plusieurs mesures peuvent être prises pour éviter les boutons de fièvre et les aphtes. Ci-après figurent un certain nombre de méthodes préventives susceptibles de réduire la fréquence de ces plaies buccales.

Herpès labial (boutons de fièvre)

  • Prenez des mesures pour éviter de contracter le virus de l’herpès labial, par exemple :
    • ne pas partager les mêmes couverts ni les mêmes verres ;
    • se laver les mains fréquemment ;
    • éviter le contact avec des plaies ou des mains susceptibles d’avoir touché des plaies ;
  • éviter une surexposition au soleil ;
  • porter un baume pour les lèvres écran solaire pour les protéger des rayons du soleil.

Aphtes

  • Consommez des aliments riches en vitamine B12 (lait et poisson, par exemple) qui sont susceptibles de réduire votre risque de développer des aphtes ;
  • L’ingestion de zinc et d’ail est susceptible de réduire la fréquence des aphtes.
  • Respectez de bonnes règles d’hygiène buccale en vous brossant les dents après chaque repas. Utilisez du fil dentaire et un bain de bouche.
  • Évitez les aliments dont vous savez qu’ils sont susceptibles de provoquer une réaction allergique.
  • Évitez les aliments extrêmement acides.
  • Le tabagisme étant lié à une fréquence accrue des récidives, arrêtez de fumer.

D'autres articles

Quelles sont les meilleures techniques pour une greffe de cheveux ?

administrateur

Cathétérisme cardiaque : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dérivation ventriculo-péritonéale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome du bébé secoué : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Trouble de l’hyperhidrose (transpiration excessive) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Césarienne : définition, cause, symptômes, traitement

Irene