tigrou-sait-tout.fr
Voyage et Tourisme

Circuit Vietnam : Voyage à travers les sites majeurs de la guerre d’Indochine

Notez cet article

Le Vietnam est une destination de vacances réputée pour offrir à ses visiteurs une occasion inespérée de faire de magnifiques découvertes culturelles. Son patrimoine culturel et historique a effectivement beaucoup à dévoiler en matière de trésors inestimables. Parmi les choses à ne surtout pas rater dans le pays en la matière, on a notamment les sites majeurs qui témoignent de la célèbre guerre d’Indochine. Ce sont des monuments, mais aussi des lieux historiques et culturels d’exception.

Viet Bac : la base stratégique du Vietminh

Le Viet Bac est une région du Vietnam qui se localise plus précisément au nord de la célèbre ville de Hanoi. La région en question a servi, pendant la Première Guerre d’Indochine, de base de soutien à la fameuse Ligue pour l’indépendance du Vietnam. Le Viet Bac fut également le siège du Parti communiste du Vietnam.

Les vacanciers auront de quoi assouvir leur soif de découverte sur l’histoire du pays. Sur place, ils pourront visiter un ancien bagne colonial où quelques célèbres révolutionnaires vietnamiens ont été détenus. Pour ne pas manquer le site, il est tout à fait possible d’organiser un circuit sur mesure qui passe par la région. Avec un circuit au Vietnam avec Prestige Voyages, les vacanciers seront sûrs de passer un séjour inoubliable sur place.

Le pénitencier de Son La

Le pénitencier colonial de Son La est un monument historique important, classé en tant que lieu de mémoire en l’honneur des patriotes et révolutionnaires vietnamiens qui se sont opposés au joug colonial. Quelque centaine de cadres de la Ligue pour l’indépendance du Vietnam ont notamment été emprisonnés dans le pénitencier de Son La. Tout autour, les visiteurs pourront admirer la beauté du paysage vietnamien avec des rizières et aussi des hameaux perchés à flanc de montagne.

Cao Bang

Le circuit à travers les vestiges de la guerre d’Indochine se poursuit par la visite de la province des hauts plateaux au Nord : Cao Bang. Située au bout de la fameuse route sanglante, la RC4, Cao Bang est le lieu où se trouvait la garnison qui donnait l’occasion de contrôler les communications entre le Vietnam du Nord et la Chine. Par ailleurs, Cao Bang rappelle aux passionnés d’histoire, tout comme aux amoureux de la culture vietnamienne, la défaite de la force coloniale française sur la fameuse route coloniale 4. La route reliant les villes de Dong Khe et de That Khe a été la scène des batailles entre le corps expéditionnaire français et la ligue Vietminh.

Dien Bien Phu

La ville de Dien Bien Phu représente une étape indispensable pour une escapade culturelle, à la découverte des sites majeurs de la guerre d’Indochine. L’armée française s’est emparée de la plaine de Dien Bien Phu le 20 novembre 1953, à l’occasion de l’opération Castor. Le but de cette fameuse opération était en fait de contrôler Dien Bien Phu et de construire un camp fortifié sur la plaine. L’issue de la bataille de Dien Bien Phu qui a eu lieu le 7  mai 1954, fut la défaite de l’Union française face à la Ligue pour l’Indépendance du Vietnam. Cette victoire a mis fin à la Première Guerre d’Indochine.

D'autres articles

Voyage sur mesure en Inde sur les pas de Bouddha

Tamby

Les grandes villes à découvrir dans l’empire du Milieu

Claude

Quelques activités à ne pas manquer lors d’un voyage au Chili

Tamby

Leave a Comment